07.06.2010 -

L'UNESCO soutient une formation à la maîtrise de l'information pour les enseignants de l'Afrique du Sud rurale

Les départements d'Informatique et de Sciences de l'information de l'Université de Pretoria organisent une formation à la maîtrise de l'information à l'école primaire de Kgoro, dans le township de Zithobeni (Afrique du Sud). Financée par l'UNESCO, la formation a pour objet d'initier les enseignants aux TIC et à la maîtrise de l'information.

La formation, qui a débuté le mois dernier, se déroule sur huit samedis et se conclura par la cérémonie de remise des certificats prévue le 13 août. Elle est agréée par le centre de formation continue de l'Université de Pretoria.

 

La communauté de Zithobeni est socialement et économiquement défavorisée. La plupart des habitants résident dans des logements informels et n'ont pas d'emploi. Dans de telles conditions, les parents ont beaucoup de difficultés à payer les frais de scolarité de leurs enfants et à les aider dans leurs études. L'école de Kgoro compte 1215 élèves, 27 enseignants et une équipe administrative de huit personnes.

 

La formation destinée aux enseignants de Zithobeni va permettre de tester certains modèles du projet de programme de formation à la maîtrise de l'information et des médias de l'UNESCO, afin de les adapter aux besoins des communautés rurales. Les enseignants de Zithobeni sont la première communauté d'Afrique du Sud à travailler sur ce programme, qui n'est pas encore diffusé auprès d'un large public.

 

La formation doit tout d'abord permettre aux enseignants d'apprendre à tirer le meilleur parti d'Internet pour chercher et utiliser l'information dont ils ont besoin pour leurs cours. L'accent sera mis sur les aspects éthiques d'Internet. Les participants apprendront également à utiliser l'information disponible sur Internet pour des activités non pédagogiques, comme le soutien des enfants touchés par le VIH et le sida, qui prend une part croissante dans le travail des enseignants sud-africains. La formation abordera bien d'autres problèmes personnels pour lesquels Internet peut apporter des réponses.

 

"Nous espérons que ce projet de formation sera le début d'un partenariat entre l'Université de Pretoria et la communauté de Zithobeni, afin de mettre les technologies de l'information et de la communication toujours plus au service du développement durable", déclare Kirstin Krauss, doctorant au département d'Informatique, qui avait mené le précédent projet de formation aux TIC financé par l'UNESCO dans la province rurale du Kwa Zulu Natal.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page