22.11.2010 -

L'UNESCO soutient la 5ème réunion et l'atelier de formation à la maîtrise des TIC de l'APIN

L'UNESCO et son Programme Information pour tous (PIPT) soutiennent la cinquième réunion et l'atelier de formation à la maîtrise des TIC du Réseau d'information pour l'Asie et le Pacifique (APIN), organisés du 23 au 26 novembre 2010, à Manille (Philippines), avec la collaboration de l'Institut asiatique de journalisme et communication (AIJC). Cette rencontre réunit des responsables des politiques de l'information et des dirigeants représentant les pays membres de l'APIN.

La cinquième réunion de l'APIN est organisée à Manille sur le thème "Politique de l'information : accès à l'information, formation à la maîtrise des médias et de l'information", conformément aux engagements pris lors de la quatrième réunion, qui s'était tenue à Hanoï en 2008. L'amélioration de l'accès à l'information et la promotion de la formation à la maîtrise des médias et de l'information, deux des cinq priorités du PIPT, seront au cœur des débats.

 

Un des points à l'ordre du jour de la réunio l'alignement des statuts de l'APIN sur les grandes priorités du PIPT. Un projet de statuts revus pour tenir compte de ces priorités sera soumis à la ratification des membres présents de l'APIN. Les participants vont également travailler sur un plan d'action de coopération entre les membres du réseau pour développer des outils d'information et partager leurs expériences. Les membres de l'APIN présenteront la situation de l'accès à l'information et de la formation à la maîtrise des médias et de l'information dans leurs pays respectifs. Les différentes expériences nationales apporteront des éléments pour mettre au point le plan d'action.

 

Ivan John E. Uy, secrétaire de la Commission des technologies de l'information et de la communication (CICT), principal organe des Philippines en matière de politiques de développement des TIC, prononcera le discours d'ouverture le 23 novembre. Parmi les autres intervenants, citons Jeannette D. Tuason, directrice générale adjointe de la Commission nationale des Philippines pour l'UNESCO ; Susanne Ornager du Bureau de l'UNESCO à Bangkok ; Timoteo Angelo Diaz de Rivera, vice-président du Bureau du PIPT ; Ramon R. Tuazon, président de l'AIJC ; et Florangel Rosario-Braid, président honoraire de l'AIJC.

 

La réunion de trois jours sera suivie d'un atelier d'une journée sur les compétences pour développer la formation à la maîtrise des TIC, animé par Elena Pernia, directrice du Département de recherche en communication du Collège de communication de masse de l'Université des Philippines et auteur de la publication de l'UNESCO <a href="ev.php?URL_ID=27445&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201">Strategy Framework for Promoting ICT Literacy in the Asia-Pacific Region</a>. Des cadres du groupe de télécommunications PLDT (Philippine Long Distance Telephone), du quotidien Philippine Daily Inquirer et de la Bibliothèque électronique nationale doivent également faire des interventions sur le secteur des médias et de la communication aux Philippines.

L'APIN est un réseau de pays de la région Asie-Pacifique reconnu par l'UNESCO. Il a pour mission de promouvoir la formation aux TIC et leur application, l'échange d'informations et de connaissances, le partage de ressources d'information et l'utilisation de normes internationales et de bonnes pratiques dans le secteur de l'information et de la communication. Le réseau APIN est un des principaux partenaires du Programme Information pour tous de l'UNESCO dans la région Asie-Pacifique. Créé en 2002, l'APIN compte aujourd'hui dix-neuf pays membres, dont les représentants se réunissent tous les deux ans autour d'un thème différent dans une ville de la région.

Le Programme Information pour tous (PIPT) a été créé en 2001 afin d'offrir une plate-forme à la coopération internationale dans le domaine de l'accès à l'information et au savoir, pour promouvoir la participation de tous aux sociétés du savoir. Le PIPT a pour mission de veiller à ce que chacun ait accès à l'information lui permettant d'améliorer ses conditions de vie. Composante de l'UNESCO, le PIPT contribue à atteindre les objectifs de l'Organisation.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page