05.06.2013 - Communication & Information Sector

L’Unesco apporte son soutien à la conférence de la ESARBICA - Branche régionale pour l'Afrique orientale et australe du Conseil international des archives

La 22e Conférence générale de la ESARBICA - Branche régionale pour l'Afrique orientale et australe du Conseil international des archives (ESARBICA) se déroulera du 3 au 7 juin 2013 à Nairobi, au Kenya. Cet évènement régional rassemble des archivistes, des gestionnaires de documents d’archives, des universitaires, des étudiants et des chercheurs venant d’Angola, du Kenya, du Botswana, du Lesotho, de Malawi, du Mozambique, de Namibie, des Seychelles, d’Afrique du Sud, du Swaziland, de Tanzanie, de Zambie, du Zimbabwe et du Soudan du Sud.

Le Dr Hassan Wario Arero, secrétaire d’Etat kenyan pour le sport, la culture et les arts, s’est exprimé durant la conférence de presse de l’évènement, déclarant que cette conférence régionale était réellement bénéfique sur le plan social, culturel et politique pour le Kenya et les pays membres de l’ESARBICA dans le cadre de leur projet de promouvoir, préserver, et utiliser leur patrimoine documentaire. M. Arero a également remercié le Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est  pour avoir permis au Kenya National Archives and Documentation Service (archives nationales et services de documentation du Kenya) d’accueillir la conférence régionale à Nairobi, ceci pour la deuxième fois depuis 1969.

La 22e conférence de l’ESARBICA étudiera des documents abordant divers aspects du changement de paradigme technologique qui s’opère dans le monde des archives, et les problèmes soulevés concernant la gestion et la protection des données numériques.  Via les thèmes abordés, les participants envisageront également la façon dont la région d’Afrique australe et orientale pourrait participer à la mise en place de la Déclaration de Vancouver UNESCO/UBC  sur la numérisation et la conservation adoptée en septembre 2012.

Les sessions parallèles de la conférence aborderont certains thèmes comme les programmes de gestion intégrée des archives et des documents,  le rôle des archives dans la protection du patrimoine documentaire, et les technologies émergentes dans la gestion de l’information et de la connaissance. Un atelier précédant la conférence (qui aura lieu du 3 au 4 juin 2013) aborde également la question de la gestion des archives dans un contexte de catastrophe naturelle.

L’ESARBICA est un corps professionnel régional qui rassemble quatorze institutions nationales d’archivage en Afrique australe et orientale dans le cadre de la gestion des archives et des documents. Des efforts pour accueillir le Rwanda, le Burundi et le Sud-Soudan au sein de la communauté ESARBICA sont actuellement en cours.

La participation du Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est à cet évènement biennal  s’inscrit dans le cadre des efforts mis en place pour accompagner les Etats membres dans leur démarche vers une protection plus efficace et la numérisation de leur patrimoine documentaire, et le renforcement des capacités des centres d’archives et des bibliothèques qui pourront ainsi servir de pôles d’éducation, d’apprentissage et d’échange d’informations.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page