20.05.2009 -

L'UNESCO forme les médias éthiopiens et djiboutiens à la préparation de projets pour le PIDC

Les professionnels des médias d'Ethiopie et de Djibouti ont suivi une formation de deux jours consacrée à la préparation de projets éligibles aux subventions accordées par le Programme international de l'UNESCO pour le développement de la communication (PIDC). Neuf institutions d'Ethiopie et deux de Djibouti étaient représentées à l'atelier qui s'est déroulé les 27 et 28 avril 2009.

L'atelier organisé par l'UNESCO et la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) était animé par First Consult PLC, société de conseil basée à Addis-Abeba. Il avait pour objectif d'améliorer la qualité et le nombre des projets soumis au PIDC pour l'obtention de financements. Il a également permis de stimuler la collaboration entre les médias des deux pays.

Les deux journées de formation ont permis aux participants d'acquérir une expérience pratique dans la conception et la rédaction de propositions de projets, deux domaines identifiés comme problématiques dans des précédents travaux. L'approche d'apprentissage par la pratique adoptée a commencé par un travail de réflexion pour aboutir à la préparation des propositions de projets.

La première journée était consacrée au développement des idées de projets des participants, à travers des discussions interactives et le travail de groupe. La présentation des propositions de chacun a permis de peaufiner les projets en les enrichissant avec les expériences et les idées des différents participants. Ces derniers ont apprécié ces échanges, qui ont abouti à la proposition de quelques projets interinstitutionnels. Chaque idée était approfondie et développée pour concevoir un projet, en s'appuyant sur les exercices portant sur les stratégies de développement de projet, de mise en œuvre, de suivi et d'évaluation.

Pendant la deuxième journée, les participants ont travaillé sur leurs compétences rédactionnelles. "Je peux désormais rédiger ma proposition de projet avec assurance et efficacité", a déclaré un participant.

A l'issue de la formation, les participants ont travaillé à la finalisation de leurs projets, qui ont été revus et approuvés par leurs organisations respectives avant la proposition officielle conformément aux directives du PIDC.

La formation a également eu un résultat inattendu. Les participants ont en effet décidé de créer un réseau en ligne des professionnels des médias de la Corne de l'Afrique, pour favoriser les échanges d'informations entre leurs organisations, pour rester en contact et pour soutenir le travail de collaboration sur les projets en cours et à venir.

Le PIDC finance des projets depuis 27 ans pour soutenir les médias libres et pluralistes dans les pays en développement. L'UNESCO espère que cette formation aura pour résultat d'accroître le nombre d'institutions médiatiques bénéficiant des subventions du PIDC en Ethiopie et à Djibouti.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page