18.12.2008 -

Le Programme Information pour tous de l'UNESCO clôture le projet d'e-gouvernance dans les villes du patrimoine mondial d'Amérique latine

Le projet "Modèle d'e-gouvernance pour les villes du patrimoine mondial", lancé par le Programme Information pour tous (PIPT) de l'UNESCO en 2006 et financé par le Ministère espagnol de l'administration publique, a été officiellement clôturé à Quito le 24 novembre.

Au cours de la cérémonie présidée par M. Paco Moncayo, maire de Quito, les représentants des trois villes participantes, Carthagène des Indes (Colombie), Cuzco (Pérou) et Quito (Équateur), ont partagé leur expérience du projet et évalué ses résultats.

 

Ce projet a permis de sensibiliser les gouvernements locaux et les citoyens aux bénéfices des services d'administration en ligne et de promouvoir l'utilisation des TIC pour favoriser la transparence et l'obligation de rendre des comptes tout en encourageant la participation des citoyens aux processus décisionnels au niveau municipal. Le droit d'accès à l'information était le principe sous-jacent de chaque élément du projet.

 

Ce projet comportait trois axes:

  • La formation institutionnelle et le renforcement des capacités des 1 000 fonctionnaires chargés du traitement et de la gestion de l'information publique, que ce soit dans la municipalité ou dans les institutions associées telles que les bibliothèques, les musées et les centres d'archives;
  • La promotion de la participation des citoyens par le biais de la formation de plus de 2 000 membres de la communauté à l'utilisation des TIC et à la recherche d'information;
  • L'équipement des villes avec 20 points d'accès publics où les citoyens peuvent facilement utiliser les services d'administration publique et chercher des informations.

Parmi les autres acteurs sociaux ayant participé à l'initiative : des professionnels des médias, qui ont reçu une formation intensive sur le droit d'accès à l'information publique, ainsi que des enseignants et des élèves du secondaire qui ont reçu un CD multimédia et un manuel de l'enseignant sur l'e-gouvernance spécialement élaborés à leur intention.

 

Un programme de présidence gouvernementale électronique a également été élaboré en vue de garantir que les institutions d'enseignement seront en mesure de proposer une formation de qualité dans le domaine de l'e-gouvernance aux futurs décideurs et fonctionnaires.

 

Enfin, un bus traditionnel équatorien (chiva), a parcouru Quito pour motiver et former les citoyens à l'utilisation de l'Internet et à la recherche d'information sur les sites Web de la municipalité.

 

Une seconde phase du projet est actuellement à l'étude. Elle permettra d'étendre le champ du projet en y incluant les sites du patrimoine mondial en vue de promouvoir les TIC au service de sociétés plus démocratiques, participatives et transparentes, en particulier dans les villes qui possèdent un patrimoine culturel extraordinaire.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page