13.07.2012 - UNESCOPRESS

Le Programme l’Homme et la biosphère de l’UNESCO annonce les lauréats des Bourses pour les jeunes scientifiques et de la Bourse Michel Batisse

Les lauréats 2012 des bourses l’Homme et la biosphère (Man and the biosphere, MAB) pour les jeunes scientifiques et de la bourse Michel Batisse ont été annoncés par le Conseil international de coordination du programme MAB, qui se réunit du 9 mai au 13 juillet à Paris.

Depuis 1989, le programme l’Homme et la biosphère accorde chaque année à dix jeunes scientifiques des bourses pouvant aller jusqu’à 5 000 dollars, afin d’encourager de jeunes chercheurs à entreprendre des travaux sur les écosystèmes, les ressources naturelles et la biodiversité, à quoi s’ajoutent depuis 2010 deux bourses spéciales financées par le Comité autrichien du MAB.

Les lauréats 2012 et leurs projets sont :

A.D Martial Kiki (Bénin) : Gestion des conflits de conservation autour de la réserve de biosphère de Pendjari au Bénin ;

Rocio Hiraldo Lopez-Alonso (Sénégal) : Opportunités et défis relatifs à la gouvernance durable des écosystèmes de mangrove dans la réserve de biosphère du Delta de Sine Saloum ;

Nouran Mohamed Saeed (Egypte), Impacts des perturbations provoquées par l’homme sur la biodiversité de la réserve de biosphère d’Omayed : implications sur la planification et la gestion durable ;

Anoumou Kemavo (Togo) : Contribution à l’élaboration d’un plan directeur d’aménagement participatif de la réserve de biosphère d’Oti-Krean/Oti-Mandour ;

Nataliya Stryamets (Ukraine) : Gestion forestière durable à l’intérieur des territoires des réserves de biosphère, défis et opportunités ;

Kabran Aristide Djane (Côte d’Ivoire) : Modélisation de la décision d’agir en faveur de l’environnement de l’élève du primaire issu des villages de la zone de transition du Parc national de Taï en Côte d’Ivoire : les enjeux théoriques et sociaux ;

Purity Sabila Ajiningrum (Indonésie) : Stratégie d’adaptation concernant la gestion des ressources biologiques de la population locale vivant dans la réserve de biosphère de Lore Lindu en relation avec le changement climatique;

Sathish Kumar VM (Inde) : Stratégies de récolte durable et de régulation de la pêche des concombres de mer  dans la réserve de biosphère du Golfe de Mannar;

Fatou N’diaye (Sénégal) : Mise en place d’une stratégie de bonne gouvernance de la gestion des ressources marines côtières dans le contexte de la réserve de biosphère transfrontière du Delta du fleuve Sénégal : cas de l’Aire marine protégée de Saint-Louis (AMP Saint-Louis) ;

Guido Zeïnabou Maïga (Mali) : Etude sur les activités humaines autour de la Mare des crocodiles de Dianguirdé (réserve de biosphère de la boucle de Baoulé) ;

Alexandra Shatkovskaya (Fédération de Russie) : Exposition sur l’ethno-paysage « Le chemin des ancêtres ».

Ancana Prathep (Thaïlande) : Les herbiers marins comme puits de carbone dans la réserve de biosphère de Ranong et dans le Parc national marin de Haad Chao Mai

La bourse Michel Batisse - dotée de 6000 dollars et décernée lors du Conseil du MAB à une étude de cas portant sur la gestion de réserve de biosphère – est attribuée à Elizabeth Ines Taylor Jay (Colombie) pour « l’amélioration du développement durable et de la conservation du récif de corail grâce à une gestion au niveau des communautés locales du bassin hydrographique dans la réserve de biosphère de Seaflower  ».

 

Les réserves de biosphère sont des sites qui font preuve d’approches innovantes en matière de conservation, de sciences écologiques et de développement durable et qui sont reconnus comme tels par le Programme MAB. Il existe actuellement 598 réserves de biosphère MAB réparties dans 117 pays.

***

 

Contact médias : Agnès Bardon, Service de presse de l’UNESCO. Tel : +33 (0) 1 45 68 17 64, a.bardon(at)unesco.org

 

 

 

 




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page