08.02.2010 -

Séminaire à Windhoek sur la parité dans la formation des journalistes

Le Bureau de l'UNESCO à Windhoek en coopération avec l'ONG régionale basée à Johannesburg, Gender Links, organise un séminaire qui fait suite à l'Audit sur la parité hommes-femmes dans la formation des journalistes, réalisé pour évaluer la situation dans deux établissements namibiens : l'Ecole polytechnique de Namibie et l'Université de Namibie.

La réunion d'une demi-journée se tiendra le 12 février 2010 à l'hôtel Protea Furstenhof de Windhoek (Namibie). Le séminaire réunira des formateurs et des professionnels des médias aux côtés de représentants d'ONG et d'organisations intergouvernementales. Il a pour objet de développer un kit de ressources sur les questions de genre dans la formation des journalistes et un module universitaire sur la violence sexiste. L'UNESCO espère ainsi sensibiliser le public sur la nécessité de protéger les droits des femmes et des jeunes filles en améliorant les programmes de formation des futurs journalistes.

 

Le séminaire qui se tient cette semaine est la deuxième réunion de suivi de l'Audit sur la parité hommes-femmes dans la formation des journalistes. Le premier séminaire, organisé en novembre dernier à Windhoek, a permis d'analyser les résultats de l'audit et de proposer une stratégie pour garantir l'intégration durable de la parité dans la formation des journalistes.

 

Cette activité s'inscrit dans l'action globale de l'UNESCO destinée à promouvoir la participation de la communauté au développement durable via les médias communautaires. Elle s'inscrit également dans le cadre du programme conjoint des Nations Unies sur les femmes et le développement, "Setting things right - towards equality and equity", qui a été mis en place pour améliorer le bien-être des groupes vulnérables en Namibie.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page