21.06.2013 - UNESCOPRESS

Le Comité du patrimoine mondial inscrit deux sites naturels de Chine et de Namibie sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

© UNESCO/Seven RipleyGiant Lobelias at 4000M - Mount Kenya View - Mount Kenya-Lewa Wildlife conservancy (Kenya), extension added to Mount Kenya Natural Park / Natural Forest

Phnom Penh (Cambodge), 21 juin – Le Tianshan au Xinjiang (Chine) et l’Erg du Namib (Namibie) ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial vendredi. Le Mont Kenya-Conservatoire de faune sauvage de Lewa (Kenya) a été inscrit comme une extension du Parc national/Forêt naturelle du mont Kenya.

Le Tianshan au Xinjiang (Chine) - Le site (606 833 ha. pour sa zone centrale) comprend quatre éléments - Tomour, Kalajun-Kuerdening, Bayinbukuke et Bogda  - et appartient à la chaîne de montagnes du Tianshan en Asie centrale, l’une des sept plus grandes chaînes de montagnes du monde. Le Tianshan au Xinjiang propose des caractéristiques uniques de géographie physique et des panoramas de grande beauté, notamment des montagnes spectaculaires couronnées de neige, des pics coiffés de glaciers, des forêts et des prairies intactes, des cours d’eau et des lacs clairs, des canyons à fond rouge. Ces paysages contrastent avec ceux des grands déserts environnants. La différence est saisissante entre des environnements froids et chauds, secs et humides, désertiques et luxuriants. Le relief et les écosystèmes ont été préservés depuis le Pliocène et il s’agit d’un exemple remarquable des processus évolutionnaires biologiques et écologiques en cours dans une zone tempérée aride. Le site s’étend jusqu’au désert de Taklimakan, un des plus grands et plus hauts déserts du monde, célèbre pour la diversité de ses formes dunaires et sa capacité à produire de nombreuses tempêtes de poussière. Le Tianshan au Xinjiang constitue aussi un habitat important pour des espèces reliques et de nombreuses espèces rares et en danger, ainsi que pour des espèces endémiques.

L’Erg du Namib (Namibie) - Le site qui s’étend sur plus de trois millions d’ha. - plus une zone tampon de 899 500 ha. - est le seul désert côtier où l’on trouve de vastes champs de dunes de sable sous l’influence du brouillard. L’Erg est composé de deux systèmes dunaires, un système ancien semi-consolidé sur lequel se superpose un système plus jeune et plus actif. L’endroit est exceptionnel car les dunes sont constituées de matériaux venus de loin, transportés depuis l’intérieur de l’Afrique australe par les cours d’eau, les courants océaniques et le vent. Le site comprend également des plaines de gravier, des cuvettes côtières, des collines rocheuses, des inselbergs à l’intérieur de l’erg, un lagon côtier, des cours d’eau éphémères, le tout formant un paysage d’une beauté exceptionnelle. Le brouillard est ici la principale source d’eau, contribuant à un environnement, unique à une telle échelle, où invertébrés, reptiles et mammifères endémiques s’adaptent à une grande variété de micro-habitats et de niches écologiques toujours changeantes. Il s’agit du premier site naturel namibien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

Mont Kenya-Conservatoire de faune sauvage de Lewa (Kenya), extension du Parc national / Forêt naturelle du Mont Kenya 
La superficie ajoutée au Parc naturel du Mont Kenya comprend une zone centrale de près de 20 000 ha et une zone tampon de presque 70 000 ha. Le site est situé entre l’écosystème de montagne afro-tropical et les prairies et savanes d’Afrique de l’Est semi-arides. Cette inscription vient compléter la gamme des processus biologiques et écologiques préservés par le Parc inscrit sur la Liste du patrimoine dès 1977. L’extension correspond à la voie traditionnelle de migration des populations d’éléphants entre le mont Kenya et l’écosystème  Somali/Masai. Le Mont Kenya lui-même, deuxième sommet d’Afrique avec 5 199 mètres, est un volcan éteint et compte encore 12 glaciers, en retrait rapide, ainsi que quatre sommets secondaires situés à la tête de vallées glaciaires en forme de U. Avec ses sommets accidentés, couronnés de glaciers et ses pentes moyennes boisées, le Mont Kenya est un des paysages les plus impressionnants de l’Afrique de  l’Est. 

 

Le Comité du patrimoine mondial tient actuellement sa 37e session à Phnom Penh. Elle se terminera le 27 juin à Angkor.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page