03.05.2012 - UNESCOPRESS

La Journée mondiale de la liberté de la presse célèbre le pouvoir des médias à provoquer des transformations sociales et politiques

© UNESCO - Logo de la Journée mondiale de la liberté de la presse

Cette année, l’UNESCO célèbrera la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai) à Tunis, avec un programme de trois jours d’événements axés sur le rôle des médias en tant que déclencheurs de changement social et politique.

L’un des grands moments de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2012 sera la cérémonie de remise du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano. Le lauréat de cette année, le journaliste azerbaïdjanais et militant des droits de l’homme Eynulla Fatullayev, sera présent à la cérémonie. Le président tunisien Moncef Marzouki et la Directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova prononceront également des discours.           

Le 4 mai au matin, la Directrice générale et le premier ministre tunisien Hamed Jebali inaugureront une conférence internationale sur le thème « Les nouvelles voix : La liberté des médias a le pouvoir de transformer les sociétés ». La conférence se divisera en trois débats, qui se dérouleront les 4 et 5 mai :

  • La liberté de la presse et son rôle dans le changement des sociétés : nouvelles voix, jeunesse et médias sociaux reviendra sur la façon dont la convergence des médias sociaux, des connections mobiles et de la télévision par satellite a entrainé un renforcement de la liberté d’expression, ce qui a déclenché le mouvement de protestations qui a commencé en Tunisie et s’est propagé à une grande partie du monde arabe et même au-delà.
  • Réorganiser le paysage médiatique dans les pays en phase de transition sera le thème de la deuxième séance. Elle portera sur les changements auxquels sont confrontés les médias détenus par l’État et leur capacité à devenir des médias de service public qui se conforment à des normes journalistiques élevées dans un contexte d’autorégulation.
  • Enfin, une Séance plénière spéciale sur la Tunisie étudiera la voie à suivre pour les médias dans le pays. Le ministre tunisien des Droits de l’homme et de la Justice transitionnelle, Samir Dilou, et des acteurs du monde entier comme Abdelkrim Hizaoui, directeur du Centre africain de perfectionnement des journalistes et des communicateurs, prendront part à cette séance.

Pour la première fois cette année, les célébrations de la Journée mondiale de la liberté de la presse comprendront aussi des événements parallèles, organisés par les partenaires de l’UNESCO pour la liberté de la presse, à savoir des organisations non-gouvernementales et intergouvernementales, des médias internationaux et des groupes de jeunes.

Les journalistes qui désirent couvrir la conférence et les activités qui y sont liées sont invités à s’inscrire ici.

                                                            ****

         Programme de la Journée mondiale de la liberté de la presse (en anglais)

                                            Contacts pour les médias

                                                         A Tunis:

                           Mehdi Benchelah – m.benchelah(at)unesco.org  
                 
                     Sue Williams – s.williams(at)unesco.org – +216 27 45 18 39

                                                          A Paris:

                                Roni Amelan – r.amelan(at)unesco.org

 

 

 




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page