06.09.2018 - UNESCO Office in Dakar

Le leadership des jeunes dans le processus global de préparation, de gestion et de suivi des élections en Guinée Bissau

Le Bureau Régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest-Sahel, en collaboration avec la Commission nationale pour l'UNESCO de la République de Guinée-Bissau, a organisé, les 28 et 29 août 2018, à la Direction de la Culture de Bissau, un atelier stratégique pour la formation de jeunes femmes et hommes bissau-guinéens, sur « le leadership de la jeunesse dans le processus global de préparation, de gestion et de suivi des élections ».

La Guinée-Bissau doit organiser des élections législatives et présidentielles respectivement en novembre 2018 et avril 2019. Cette « Most School » arrivait donc à point nommé car elle avait pour objectif de renforcer les capacités des jeunes leaders bissau-guinéens, en les dotant de compétences et de mécanismes d'action appropriés en vue d’assumer au mieux, leur rôle dans la consolidation de la paix, l’édification d’une société juste, équitable et participative ainsi que dans l’impulsion d’une citoyenneté responsable et de la non-violence, notamment dans le cadre des élections.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est tenue en présence du ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur, de la Jeunesse, de la Culture et du Sport (MEESJCS), du Président de la COMNAT-UNESCO, du Directeur général de la Jeunesse, ainsi que de la représentante du Directeur de l’UNESCO. L’atelier a regroupé plus de 70 personnes issues de différentes organisations et notamment d’organisations de femmes, de jeunesse et des jeunes de la presse.

Durant la formation, plusieurs thèmes ont été abordés tels que « Culture de la paix, citoyenneté et inclusion sociale », « Place des Jeunes dans la prévention et la gestion des conflits politique, social et économique » et « Participation des Jeunes et des Femmes au processus politique et démocratique de la Guinée Bissau ». Le thème relatif au concept et à l’approche genre a été présenté par Marema Touré Thiam, Chef du Secteur Sciences sociales et humaines de l’UNESCO-Dakar, et notamment l’importance d’associer les femmes aux processus électoraux pour parvenir à une véritable culture de paix durable.

Les sessions de travail de groupe ont par la suite permis aux participants d’élaborer et de finaliser des recommandations clefs mais aussi de formuler des messages « percutants » qui devraient alimenter une campagne citoyenne et appeler à des élections pacifiques pendant les mois à venir. Ces messages qui tournent autour de l’union des actions et des cœurs pour une Guinée Bissau gagnante, de l’éthique, de la transparence et de la sincérité des scrutins devraient être rapidement traduis dans les principales langues nationales. Ils seront par la suite diffusés par les médias classiques et les radios communautaires pour contribuer à la consolidation de la paix dans le pays et des élections apaisées. La COMNAT Guinée Bissau, chargée de l’organisation logistique de cette activité, poursuivra le travail de suivi.

L’atelier de formation rentre dans le cadre de l’exécution de l’UNDAF et de la politique nationale de la jeunesse du pays. Il s’inscrit également dans la mise en œuvre des activités de la section SHS de l’UNESCO Dakar, notamment celles relatives au programme biennal 2018 – 2019 qui met, entre autres, l'accent sur la promotion du dialogue interculturel et l'engagement des jeunes pour une société pacifique et participative.




<- retour vers Actualités
Retour en haut de la page