Multilinguisme dans le cyberespace

La langue constitue le vecteur fondamental de communication entre les individus et représente une partie essentielle du patrimoine culturel. Aujourd'hui, différentes tendances menacent la diversité linguistique, en particulier sur l'Internet. L'UNESCO a donc lancé plusieurs projets visant à promouvoir le multilinguisme, en particulier l’Initiative B@bel.

Problèmatique de base

Les langues sont une partie essentielle de la diversité culturelle sur notre planète. Les langues et les dialectes ne sont pas uniquement les expressions de la culture et de l’esprit humains, ils sont aussi les vecteurs de communication entre les individus et de l’explication du monde dans lequel nous vivons. En même temps les langues sont une partie très vulnérable de notre héritage culturel.

Approche de l'UNESCO

La connaisance et l'information sont des facteurs de plus en plus déterminants pour la création de richesse, la transformation des usages sociaux et le développement humain sous toutes ses formes. Le langage est le vecteur principal de transmission du savoir et des traditions. Ainsi, la possibilité d’utiliser son propre idiome sur les réseaux mondiaux d'information comme l’Internet déterminera le degré d’intégration d’un individu à la société du savoir émergente.

Actuellement, sur l'Internet, aucun contenu informatif n’est disponible dans les milliers des langues parlées dans le monde. Il n’existe pas non plus d’outil pour créer des contenus dans ces langues ou traduire des informations existantes dans ces idiomes. Des catégories entières de la population mondiale sont donc privées d’un accès équitable aux bénéfices produits par ces avancés technologiques et de l'obtention d'une information qui pourrait être essentielle à leur bien-être et leur développement.

>> Continuer

Initiative B@bel

Le projet utilise les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans le but de préserver la diversité linguistique et culturelle, et de protéger les langues en danger. Il encourage le multilinguisme sur la Toile afin de rendre plus équitable l’accès à son contenu et à ses services pour les utilisateurs du monde entier.

De nos jours, plus de 90 % du contenu sur Internet existe en 12 langues uniquement, ignorant ainsi les autres langues du monde, estimées à 6000, qui se voient exclus de cet important média.

Les besoins des pays en voie de développement et en transition sont particulièrement visés afin de garantir aux populations l’accès à l’information et d’appuyer leur participation dans la société où l’information est un élément clé au développement humain et à la qualité de la vie. 

>> Continuer

Observatoire sur le multilinguisme

>> Lire plus sur le Multilinguisme dans le cyberespace (en anglais)

Retour en haut de la page