Préservation

Le patrimoine documentaire est le reflet de la diversité des langues, des peuples et des cultures. Il est le miroir du monde et sa mémoire. Mais cette mémoire est fragile. A chaque instant, des parties irremplaçables disparaissent à jamais.

Le premier et le plus urgent des besoins est donc d'assurer, par les moyens les mieux adaptés, la préservation du patrimoine documentaire d'intérêt universel. Il est tout aussi important de favoriser l’accès de ce patrimoine au plus grand nombre, en faisant appel aux technologies les plus appropriées, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur des pays où il se trouve physiquement. Par conséquent, l'UNESCO prend des actions visant à sauvegarder le patrimoine documentaire et audiovisuel.

Discussion thématique ouverte à tous : “Préservation de l’information”

3 avril 2007 (9h30 – 13h00), Bibliothèque Nationale de France à Paris (Salle du Belvédère, Tour des Lois)
Organisée par le Bureau du Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous (PIPT) dans le cadre de sa 12ème session, la discussion cherchera à développer une meilleure compréhension de l’intérêt de préserver l’information aujourd’hui, à démontrer son importance et à discuter des questions soulevées par les défis et impératifs de la préservation.
>> 12ème session du Bureau du PIPT

Programme Mémoire du monde

L'UNESCO a lancé le Programme Mémoire du Monde afin d'éviter l'amnésie collective et de promouvoir la conservation des collections d'archives et de bibliothèque partout dans le monde et d'en assurer la plus large diffusion. >> Continuer

Prix UNESCO/Jikji Mémoire du monde

En avril 2004, le Conseil exécutif a approuvé la création du Prix Mémoire du monde pour contribuer à promouvoir les objectifs du Programme Mémoire du monde et commémorer l'inscription au Registre de la Mémoire du monde du Buljo jikji simche yojeol, le plus vieux livre réalisé à l'aide de caractères métalliques mobiles connu au monde. >> Continuer

Patrimoine numérique

Les ressources culturelles et éducatives du monde entier sont de plus en plus produites, distribuées et consultées sous forme numérique ; cela au détriment du support papier. Le patrimoine sur support numérique original, qu'il s'agisse d'un journal en ligne, d'une page Web ou d'une base de données en ligne, fait donc partie intégrante du patrimoine de l'humanité. Cependant, du point de vue technique l’information numérique risque d’être rapidement obsolète ou de se dégrader. >> Continuer

Retour en haut de la page