Concours de création d’affiches en soutien du SMSI +10

“Nous devrions tous avoir le même pouvoir” par wydden (France) - CC-BY-SA

L’UNESCO est heureuse d’annoncer les résultats du concours de création d’affiches « La liberté et la capacité de la connaissance », organisé à l’occasion de la réunion d’examen multipartite SMSI +10 qui aura lieu au siège de l’UNESCO du 25 au 27 février 2013.

Il y a de cela quelques mois, l’UNESCO a proposé aux créatifs du monde entier d’envoyer des idées d’affiches qui illustreraient l’importance de l’égalité de l’accès au savoir et du partage de la création pour le développement mondial au niveau à la fois du visuel (mélangeant photographie, illustration et conception visuelle) et du texte (en créant une accroche).

Le concours était ouvert du 28 août au 20 septembre 2012. Au cours de ces trois semaines, plus de 140 affiches sont arrivées des quatre coins du monde. Le comité de rédaction d’eYeka et l’UNESCO ont ensuite sélectionné 14 de ces affiches pour le vote final.

Après délibération, c’est la proposition de wydden “Shouldn’t we have the same power?” (Nous devrions tous avoir le même pouvoir) qui a remporté le concours avec 7 votes. « La puissance de la batterie est déterminée par le savoir. Nous devrions tous partir avec les mêmes chances en matière de connaissances, avoir le même accès afin de pouvoir faire ses propres choix et d’avoir l’énergie d’agir. »

L’affiche “Knowledge must be accessible for everyone” (la connaissance doit être accessible à tous) par aurecrea et “Let’s knowledge – ignorance is colorless” (cultivons-nous, l’ignorance est bien fade) par cportillo ont fini respectivement à la deuxième et troisième place avec 7 et 6 votes.

Refléter les valeurs défendues par l’UNESCO

Depuis sa création, l’UNESCO se trouve au cœur de la pensée internationale en ce qui concerne les effets que produit l’évolution du paysage de l’information et de la communication. En tant qu’agence des Nations Unies spécialisée dans l’éducation, les sciences, la culture, et l’information et la communication, l’UNESCO se concentre sur le potentiel que possèdent les nouvelles technologies pour faire progresser le développement et les droits des citoyens partout dans le monde. L’UNESCO a demandé aux participants du concours de trouver un message fort qui se ferait le reflet de l’importance des sociétés du savoir afin de réduire la fracture numérique et de contribuer au développement durable. Plus d’informations ici

Pourquoi organiser le SMSI +10 ?

L’UNESCO a créé le concept de “société du savoir” qui exprime l’idée que les citoyens ont la capacité non seulement d’acquérir des informations, mais aussi d’en tirer du savoir et une compréhension du monde plus approfondie. Ceci en retour leur permet d’améliorer leur qualité de vie et de contribuer pleinement au développement économique et social de la société dans laquelle ils vivent. Dans le cadre du processus post-SMSI, l’UNESCO joue un triple rôle, en agissant comme la principale agence de coordination de la mise en œuvre mondiale du SMSI, en favorisant le déploiement multipartite des six lignes d’action relatives au mandat de l’Organisation, et en intégrant ces lignes d’action dans son propre programme et budget.  2015, date des objectifs du millénaire pour le développement, approche à grands pas, il est donc important de reconsidérer et de renforcer les engagements qui ont déjà été pris par les pouvoirs publics, les organismes de la société civile et le secteur privé afin d’identifier les nouveaux champs d’action. >> Plus d’informations sur les processus de consultation

Retour en haut de la page