L’UNESCO célèbre la Journée mondiale de la radio

Yolanda, jeune radiodiffuseur de Cape Town, Afrique du Sud – © C. Petit-Perrot / Children’s Radio Foundation

Le 13 février l’UNESCO célèbre la Journée mondiale de la radio comme moyen essentiel à sa mission de créer un avenir plus pacifique, plus durable et plus inclusif pour tous. La Journée mondiale de la radio est l’occasion de célébrer la radio en tant que moyen de communication, d'améliorer la coopération internationale entre les diffuseurs, et de promouvoir la diversification des contenus, l'accès à l'information et la liberté d'expression sur les ondes.

Depuis le 19e siècle, la radio est restée largement accessible, relativement peu coûteuse et très simple à utiliser. Il s'agit d'un média qui dépasse toutes les autres technologies de communication et touche 95 % de la population mondiale.

La radio a façonné la manière dont nous communiquons les uns avec les autres et continuera à réduire les distances culturelles, politiques, sociales et économiques. L’Internet et les nouvelles technologies ont encore étendu leur portée. La radio favorise le développement, la formation continue et la diversité culturelle. Elle aide à préserver les cultures et les langues locales tout en contribuant à la compréhension globale.

La Radio pour la jeunesse

Les enfants et les jeunes représentent plus du tiers de la population mondiale et ce chiffre est appelé à augmenter dans les années à venir. Dans les pays en voie de développement, Presque 70 % de la population totale est constituée de jeunes.

Partout dans le monde, les jeunes se tournent vers la radio pour y trouver un mentor, un professeur, ou une communauté virtuelle dans laquelle ils puissent exprimer leurs opinions librement et se montrer constructifs. Mais beaucoup reste à faire pour donner la parole aux jeunes sur les ondes. L’UNESCO incite les diffuseurs à faire participer des jeunes dans leurs programmes quotidiens. >> En savoir plus

La Radiodiffusion en ondes courtes

Loin d’être obsolète, la radiodiffusion en ondes courtes continue de toucher un public à la fois local et international. Elle permet d’offrir des services là où c’est impossible pour les autres plateformes à cause des coûts élevés, du manque d’infrastructures, de la situation géographique ou des catastrophes.

En situation de conflit ou de catastrophe naturelle, la radiodiffusion en ondes courtes fournit des informations essentielles pour la survie de nombreuses personnes. Elle peut également être employée dans le cadre de l’enseignement à distance. Elle touche les enfants, femmes et hommes dans les régions où les systèmes d’éducation traditionnels sont inefficaces pour cause du manque de moyens, d’infrastructure, ou d’accessibilité. >> En savoir plus

Sécurité des journalistes

La liberté d’expression à la radio permet la progression de la démocratie et des droits de l’homme. Grâce à elle, les journalistes peuvent faire leur travail et les citoyens peuvent demander des comptes aux autorités publiques. Les journalistes s’exposent à un grand risque en signalant des faits et en dénonçant les injustices.

L’année 2012 a été la plus meurtrière de toutes, avec plus de 120 assassinats. La plupart étaient des journalistes locaux couvrant des questions de corruption et de trafic de drogues. Au vu de cette situation, l’UNESCO a lancé le Plan d'Action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité >> En savoir plus

L’avenir de la Radio

La radio a façonné notre histoire et reste encore aujourd’hui un outil essentiel pour la création d’un monde pacifique, durable et inclusif pour chacun.

La radio a accompagné la révolution numérique et utilise désormais de nouvelles plateformes pour toucher un public international. Les coûts de diffusion sont en baisse et le nombre de stations de radio traditionnelles ou non est lui en augmentation. Les journalistes citoyens et les stations communautaires se servent de la radio en ligne pour donner la parole à ceux qui en sont privés. La radio continue donc à être une force de changement social, au travers du partage de connaissances et de nouvelles plateformes pour la liberté d’expression et les débats.

Célébrez la Journée mondiale de la radio avec nous

Le 13 février est l’occasion de célébrer la radio en tant que moyen de communication, d'améliorer la coopération internationale et de promouvoir l'accès à l'information et la liberté d'expression sur les ondes. L’UNESCO invite tous les pays à fêter la Journée mondiale de la radio en organisant des activités en partenariat avec les diffuseurs régionaux, nationaux et internationaux, les ONG, les médias et le grand public.

Dans les pages internet de la Journée mondiale de la radio, vous trouverez tout un ensemble de ressources sans copyright que vous pouvez utiliser librement pour organiser votre événement. Bonne Journée mondiale de la radio !

Pourquoi une journée mondiale de la radio ?

Le 18 décembre 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a avalisé la résolution proclamant la Journée mondiale de la radio le 13 février adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO en 2011, le jour où la radio des Nations Unies a été créée en 1946. L’objectif de cette journée est de sensibiliser le grand public et les médias à l’importance de la radio, d’encourager les décideurs politiques à assurer l’accès à l’information par la radio, ainsi que d’améliorer les réseaux et la coopération internationale entre les diffuseurs. >> En savoir plus sur l’histoire de la Journée mondiale de la radio

Retour en haut de la page