DOSSIERS 2014

CC BY SA


L’initiative YouthMobile pour un développement durable au Soudan du Sud

Le premier atelier de formation YouthMobile a été lancé avec succès le mardi 12 août 2014. Il avait pour but d’enseigner à 43 étudiants les bases de la programmation d’applications mobiles afin de mettre en place un véritable développement durable. Organisé grâce à une collaboration entre l’UNESCO et la société de télécommunications Zain South Sudan, cet atelier a été encouragé par la Dev Shcool du Kenya et s’est déroulé dans les locaux du College of Computer Science and information de l’Université de Juba. Ces ateliers de formation ont pour objectif d’autonomiser les jeunes en leur fournissant un niveau élevé de compétences et de confiance nécessaires à la création d’applications mobiles pertinentes pour résoudre les problèmes locaux, permettant ainsi de générer une création durable d’emplois dans le secteur des TIC aussi bien dans ces régions que dans le monde.

© UNESCO


Radio Salus: La “voix des sans-voix” soutient la construction démocratique au Rwanda

Dix ans après sa naissance, Radio Salus, une station de radio créée à l’initiative de l’UNESCO  au sein de l’université nationale du Rwanda, est un outil efficace pour favoriser le développement social et humain. En 2004, Radio Salus est devenue l’une des premières cinq radios privées autorisées au Rwanda depuis le génocide de 1994. Elle est née grâce à un partenariat entre l’UNESCO et l’université nationale du Rwanda, à travers un projet financé par la Commission européenne et le gouvernement japonais. En raison du rôle joué par les radios privées dans l’agrandissement du fossé entre les communautés rwandaises durant le génocide, ce média a été stigmatisé dans le pays. Radio Salus a contribué à restaurer la confiance du public dans la radio comme outil de développement et de dialogue.

© UNESCO


La Déclaration de Paris appelle à un intérêt renouvelé pour l’éducation aux médias et à l’information (MIL) à l’ère numérique

Les participants ont adopté la Déclaration de Paris sur l’éducation aux médias et à l’information à l’ère numérique durant le premier forum MIL européen, qui s’est tenu au siège de l’UNESCO les 27 et 28 mai 2014. La Déclaration réaffirme l’importance de l’éducation aux médias et à l’information et insiste sur ce point dans l’environnement numérique d’aujourd’hui. Elle appelle également à les principaux acteurs et les groupes représentatifs des diverses parties prenantes à coopérer pour avancer sur le sujet de la MIL pour tous.

© UNESCO


Des médiateurs au service de la confiance dans les médias : Les leçons de l’expérience albanaise

Partout dans le monde, la crise économique actuelle a un fort impact sur les médias, menaçant la sécurité de l’emploi des journalistes, nuisant à la qualité de leur travail, et minant la confiance du public dans les médias comme gardien de la démocratie. Le récent rapport de l’UNESCO intitulé Tendances mondiales en matière de liberté d’expression et de développement des médias révèle qu’ « à des degrés divers, le respect de l’éthique professionnelle a stagné, voire diminué, en réponse à un accroissement de la concurrence, à des frontières plus floues entre les intérêts éditoriaux et économiques, et à l’apparition des citoyens journalistes dans la production et la diffusion de l’information. »

© UPP


L’Heure de la Syrie : promouvoir la liberté d’expression par le biais de la radio

La troisième saison de l’émission de radio « Sa’a Suriya » (L’Heure de la Syrie) de l’UNESCO a été lancée lundi 24 février 2014. Cette émission s’inscrivait dans le projet de l’UNESCO « Sa’a Suryia : promouvoir l’accès à l’information et la liberté d’expression des réfugiés syriens en Jordanie par le biais d’émissions de radio ».

© AFF Basel, CH / AFS Amsterdam, NL


Gros plan sur le patrimoine de la Mémoire du monde : l’Holocauste

Le Registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO répertorie plusieurs témoignages sur l’Holocauste, au cours duquel le régime nazi extermina six millions de Juifs et des millions d’autres victimes. La Collection de témoignages, les Archives du Service International de Recherches, le Journal d’Anne Frank et les Archives du ghetto de Varsovie font partie des collections de la Mémoire du monde relatives à l’Holocauste.