Multilinguisme pour la diversité culturelle et la participation de tous dans le cyberespace

L’UNESCO, en partenariat avec l'Académie Africaine des Langues” (ACALAN), l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie (AIF), le gouvernement du Mali, ainsi que d'autres organisations internationales, a organisé une conférence sur le “Multilinguisme pour la diversité culturelle et la participation de tous dans le cyberespace” qui s'est tenue à Bamako, Mali, les 6 et 7 mai 2005. Cet événement constituait l'une des réunions thématiques de l’UNESCO dans le cadre de la préparation de la deuxième phase du Sommet mondial sur la société de l'information (Tunis, Tunisie, 16-18 novembre 2005).

“La diversité culturelle et linguistique, qui entraîne le respect de l'identité culturelle, des traditions et des religions, est essentielle au développement d'une société de l'information fondée sur le dialogue entre les cultures et sur la coopération régionale et internationale”, comme indiqué dans le Chapitre 8 du Plan d'Action adopté par les participants à la première réunion du Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) en décembre 2003, à Genève. L'UNESCO, en encourageant la construction des sociétés du savoir plurielles et inclusives, reconnaît que la langue représente un facteur crucial dans l’aptitute à communiquer. La capacité des peuples à partager et à accéder au savoir, à posséder des moyens d'action dans les sociétés du savoir et à pouvoir participer au monde numérique dépendra de plus en plus de la des solutions multilingues mises à leur disposition.

Documents

Retour en haut de la page