Stratégie - Priorité biennale 2: Plaider pour la prise en compte de la culture et du dialogue interculturel dans les politiques de développement afin de promouvoir une culture de la paix et de la non-violence

Extraits du programme et budget approuvé 2012–2013
36 C/5
Grand programme IV


04064 - La deuxième priorité biennale visera surtout à démontrer la dimension culturelle du développement et à encourager la coopération internationale dans le domaine culturel, dans le but d’atteindre les objectifs de développement. L’accent sera placé sur la mise en œuvre de projets opérationnels devant servir de base à l’élaboration de politiques et de programmes fondés sur des données avérées.

04065 - À la différence de la pratique antérieure, les deux axes d’action correspondant à cette priorité seront pris en compte dans tous les autres axes d’action définis dans le grand programme IV, dans le but de renforcer les synergies entre les différentes composantes du Secteur, au Siège et hors Siège, et entre les programmes thématiques, les initiatives et les instruments normatifs, de manière à contribuer à la réalisation des objectifs primordiaux du 34 C/4.


Axe d'action 5: Promouvoir le rôle de la culture dans le développement aux niveaux mondial, régional et national

 
04066 - L’UNESCO capitalisera sur les résultats de l’action de plaidoyer menée au niveau international pendant la période 2010-2011 reconnaissant l’importance de la culture pour la réalisation des OMD et, plus largement, pour le développement, comme indiqué dans le Document final du Sommet sur les OMD (New York, septembre 2010) et dans la résolution 65/166 adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 20 décembre 2010. Elle poursuivra ses actions de plaidoyer afin d’étendre les partenariats institutionnels stratégiques et opérationnels dans ce domaine et de renforcer la participation et l’adhésion des acteurs du développement, notamment les pays donateurs, les banques de développement, les organisations internationales et non gouvernementales, le secteur privé et la société civile. Les efforts pour inscrire la culture dans une approche intégrée du développement au sein du système des Nations Unies, et en tant que chaînon manquant dans l’équation du développement telle que définie par les OMD, seront poursuivis.

04067 - Cette action de plaidoyer, conjuguée à l’action normative du grand programme IV, aux projets culturels opérationnels favorisant le développement durable, aux activités dans le domaine du dialogue interculturel et de la paix, et aux partenariats internationaux, sera poursuivie afin de fédérer un engagement global soulignant l’importance des liens entre culture et développement, au Sommet Rio + 20 en 2012, et dans d’autres instances internationales compétentes.

04068 - Au niveau pays, il s’agira en outre de poursuivre l’intégration de la culture dans les exercices de programmation conjointe par pays des Nations Unies, notamment les PNUAD, et d’établir une stratégie d’analyse et de partage d’information sur les points d’entrée de la culture dans les PNUAD qui intègrent déjà cette dimension. Une approche promouvant la diversité culturelle, l’égalité des genres et les droits de l’homme sera encouragée, notamment dans le contexte de l’initiative « Unis dans l’action ». De même, la mise en œuvre des 18 programmes conjoints approuvés au titre du Fonds pour la réalisation des OMD sera menée à terme et l’action engagée au cours de 2011 pour capitaliser sur les résultats issus des programmes conjoints sera poursuivie. À cet effet, une base de gestion des connaissances démontrant la contribution de la culture aux OMD et au développement sera établie.

04069 - Les actions viseront également à continuer les efforts entrepris pour approfondir la connaissance statistique et améliorer la mesure des potentialités dans le domaine de la culture afin de démontrer leur impact sur le développement économique et renforcer le rôle de la culture dans les politiques de développement des États membres. Cet exercice devra également déboucher sur l’identification d’indicateurs économiques et culturels, sur l’élaboration des outils nécessaires au renforcement de l’entrepreneuriat culturel, et de la coopération Sud-Sud et Sud-Sud-Nord, mais aussi sur l’intégration des indicateurs culturels dans le suivi et l’évaluation du développement au niveau des Nations Unies, et notamment dans les prochains rapports du PNUD sur le développement humain.

04070 - L’UNESCO poursuivra son action pour créer un environnement favorable à l’émergence d’industries culturelles et créatives et à leur impact sur le développement économique des pays en développement, dans des domaines culturels et artistiques dans lesquels l’expertise de l’UNESCO est reconnue, tels que le livre et la traduction, notamment à travers la Capitale mondiale du livre et l’Index Translationum, ainsi que l’artisanat à travers la Reconnaissance d’excellence et le programme Design 21. Un troisième Forum mondial sur la culture et les industries culturelles, financé par des ressources extrabudgétaires, sera organisé.

04071 - Des initiatives visant à promouvoir le développement durable dans les villes, dans un contexte mondial d’urbanisation croissante continueront d’étudier les défis liés à la préservation du patrimoine au titre de l’axe d’action 1, à l’équilibre écologique et social des communautés urbaines ancrées, et à la promotion des villes comme étant à l’avant-garde de la créativité, de l’innovation et de la technologie afin d’accroître leur contribution au développement durable. À cette fin, le Réseau des villes créatives sera encore élargi pour mieux tirer parti des partenaires de la réalisation des objectifs.

04072 - Le nouveau Projet de partenariat global pour les musées mobilisera les grands acteurs scientifiques et techniques de même que les partenaires au développement afin de promouvoir et renforcer le rôle des musées en tant qu’acteur social, éducatif et économique, notamment en Afrique et dans les pays les moins avancés. L’objectif sera de renforcer leurs capacités dans le domaine de (i) la sauvegarde du patrimoine, (ii) la sensibilisation à la diversité culturelle et (iii) l’entreprenariat économique touchant l’artisanat local, les industries culturelles et le tourisme culturel. Le projet s’appuiera sur les expériences réussies et sur les études quantitatives et qualitatives pour établir des projets à effets pédagogiques et multiplicateurs.

04073 - Enfin, sous l’impulsion de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones de 2007, les actions conjointes avec l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, les gouvernements et les organismes apparentés seront développées, afin d’accroître l’intégration des droits des peuples autochtones et des questions les concernant dans la programmation commune par pays. Les efforts visant à prévenir et à combattre les inégalités entre les sexes et la violence sexiste par le biais du dialogue interculturel seront renforcés, en partenariat avec les associations de femmes autochtones.

04074 - La Conférence générale ayant décidé de transférer un montant total de 1,5 million de dollars des axes d’action 5 et 6 aux axes d’action 2 et 4, de nombreuses activités prévues au titre de la priorité sectorielle biennale 2 seront entièrement tributaires des ressources extrabudgétaires. Ces activités sont clairement identifiées dans les indicateurs de référence correspondants.

          ▪ Résultats escomptés à la fin de l’exercice


Résultat escompté 14: Clarification des approches de la culture et du développement pour orienter les États membres et les aider à élaborer des politiques de développement inclusives

Indicateur de performance  

  • Formulation de définitions, concepts et approches relatifs à la culture et au développement 

    Indicateurs de référence
    – organisation d’au moins 1 réunion d’experts (ressources extrabudgétaires)
    – production d’au moins 2 rapports de recherche et 2 documents d’orientation
    – production d’au moins 1 document exhaustif pour orienter et aider les États membres

Résultat escompté 15: Meilleure intégration, dans les politiques internationales de développement et dans les exercices de programmation conjointe par pays des Nations Unies, du rôle de la culture dans le développement durable en vue de renforcer l’inclusion sociale et la cohésion des communautés, le développement humain et la croissance économique

 Indicateur de performance

  • Reconnaissance dans les politiques internationales de développement du rôle de la culture dans le développement durable

    Indicateurs de référence
    – mise en place d’au moins 2 partenariats stratégiques privilégiant le rôle de la culture dans le développement durable avec des instances internationales de développement et/ou des organisations du système des Nations Unies
    – traitement du rôle de la culture au service du développement lors de la Conférence Rio + 20 en 2012

Indicateur de performance

  • Intégration de la culture dans les exercices de programmation conjointe des Nations Unies, y compris dans les PNUAD

    Indicateurs de référence
    – 10 PNUAD intégrant la culture, l’égalité entre les sexes et les droits de l’homme
    – mise en place d’une base de données des PNUAD intégrant la culture
    – mise en œuvre et clôture de 18 programmes conjoints et gestion des connaissances les concernant (ressources extrabudgétaires)
    – signature et application de 4 accords de partenariat stratégique avec des instances internationales de développement et des organisations du système des Nations Unies
    – appui à 3 politiques et mesures culturellement adaptées et sexospécifiques dans le domaine du VIH et du SIDA et de la santé maternelle (ressources extrabudgétaires)

Indicateur de performance

  • Des organismes des Nations Unies et les États membres apportent leur contribution a des réunions techniques sur la culture et le développement

    Indicateurs de référence
     – 4 réunions d’experts régionales et/ou thématiques (ressources extrabudgétaires)
    – adoption globale des conclusions

Indicateur de performance

  • Plaidoyer pour le rôle de la culture dans le développement, sensibilisation et suivi en la matière 

    Indicateurs de référence
    – production de 2 publications de l’UNESCO (ressources extrabudgétaires) et au moins une contribution à une publication de l’ONU
    – renforcement des réseaux de professionnels et d’acteurs du développement

Indicateur de performance

  • Intégration des principes de la diversité culturelle et du dialogue interculturel dans les programmes de politiques régionales et les priorités des Nations Unies 

    Indicateurs de référence
    – au moins une contribution à des initiatives conjointes du Groupe d'appui interorganisations pour l'Instance permanente sur les questions autochtones avec l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, à la Décennie des Nations Unies pour l'éducation au service du développement durable, et une autre à EDUSIDA
    – production d’au moins un rapport sur des stratégies culturellement adaptées de lutte contre la violence sexiste avec des associations de femmes autochtones (ressources extrabudgétaires)

Résultat escompté 16: Contribution accrue des villes au développement durable

 
Indicateur de performance  

  • Renforcement de la coopération entre les villes des pays industrialisés et les villes des pays en développement 

    Indicateurs de référence
    – au moins 10 nouvelles villes membres du Réseau des villes créatives dont 6 en Afrique, États arabes, Caraïbes et Pacifique (ressources extrabudgétaires)
    – 5 activités du Réseau destinées à renforcer la prise de conscience du rôle des villes dans le développement économique, social et culturel (ressources extrabudgétaires)

Indicateur de performance 

  • Les activités artistiques et culturelles dans les villes des pays en développement contribuent au développement 

    Indicateurs de référence
    – 5 festivals en Afrique
    – 5 autres activités en Afrique ou dans d’autres régions (ressources extrabudgétaires)

Résultat escompté 17: Promotion des activités dans les domaines du livre, de la traduction et de l’artisanat

 Indicateur de performance 

  • Renforcement des liens entre artisanat, design et tourisme dans les pays en développement 

    Indicateurs de référence
    – obtention par des artisans de la Reconnaissance d’excellence de l’UNESCO pour l’artisanat dans 3 régions et 5 sous-régions (ressources extrabudgétaires)
    – initiatives pour la formation des femmes artisanes dans au moins 3 régions (ressources extrabudgétaires)
    – participation de jeunes designers à des compétitions organisées dans le cadre du programme Design 21 (ressources extrabudgétaires)

Indicateur de performance

  • Renforcement du rôle du livre et des mesures visant à promouvoir la traduction par le biais de la base de données mondiale 

    Indicateurs de référence
    – initiative visant à promouvoir les livres dans 5 pays en développement (ressources extrabudgétaires)
    – sélection de 2 villes en tant que Capitales mondiales du livre
    – nombre de pays fournissant des donnés pour l’Index Translationum (ressources extrabudgétaires)

Résultat escompté 18: Promotion du rôle social, économique et pédagogique des musées en tant que vecteurs du développement durable et du dialogue interculturel, et renforcement accru des capacités dans ce domaine, en particulier dans les pays en développement


Indicateur de performance  

  • Mise en place de partenariats pour les musées d’Afrique et des PMA 

    Indicateurs de référence
    – 3 nouveaux partenariats et 3 réunions régionales de haut niveau
    – 4 projets opérationnels

Indicateur de performance

  • Renforcement du rôle pédagogique des musées afin d’attirer de nouveaux visiteurs, hommes, femmes, garçons et filles 

    Indicateur de référence
    – 4 projets opérationnels

Indicateur de performance

  • Amélioration des inventaires, de la conservation de base, de la sécurité et des réserves 

    Indicateurs de référence
    – 5 activités de formation adaptées mettant l’accent sur l’Afrique et les PMA
    – 5 inventaires
    – 2 outils pédagogiques multilingues

Résultat escompté 19: Promotion et protection des langues autochtones et des langues en péril

 Indicateur de performance  

  • Initiatives ciblées menées aux niveaux mondial, régional et national 

    Indicateurs de référence
    – mise à jour de 2 outils UNESCO de suivi de la diversité linguistique (notamment des langues en péril et des flux de traduction) (ressources extrabudgétaires)
    – au moins une activité par région visant à assurer le suivi, la sauvegarde ou la promotion des langues autochtones et des langues en péril (ressources extrabudgétaires)

Axe d'action 6: Promouvoir le dialogue interculturel, la cohésion sociale et une culture de la paix et de la non-violence

 
04075 - L’action portera essentiellement sur les initiatives prises dans le cadre de l’Année internationale du rapprochement des cultures (2010), sur la coopération stratégique avec l’Alliance des civilisations (AoC), sur le tourisme comme vecteur de compréhension mutuelle et de cohésion sociale, ainsi que sur les programmes existants, tels que le Réseau des villes créatives (axe d’action 5), Le patrimoine mondial aux mains des jeunes (axe d’action 1), le Plan Arabia et les projets mettant en évidence le rôle des cultures vivantes et des expressions artistiques dans le renforcement de la cohésion sociale (axe d’action 4).

04076 - Des projets mettant en évidence le rôle des cultures vivantes et des expressions artistiques dans la cohésion sociale, tels que les Centres « DREAM » seront réalisés y compris dans les pays en situation de post-conflit ou de post-catastrophe. Dans le même esprit, des mesures d’incitation concernant le rôle de l’éducation artistique en faveur de la cohésion sociale et comme facteur de développement durable seront prises en liaison avec le grand programme I. Des projets opérationnels menés dans le cadre du programme « Le patrimoine mondial aux mains des jeunes » renforceront la contribution des jeunes au dialogue et à l’intégration régionale à travers leur implication personnelle dans la conservation du patrimoine.

04077 - Afin de mieux illustrer le dialogue interculturel en action et de le mettre dans une perspective historique, les projets « La route de l’esclave : résistance, liberté, héritage » et les Histoires générales et régionales seront réorientés selon une approche pluridisciplinaire et intersectorielle visant à lutter contre les préjugés et les stéréotypes hérités de l’histoire et à promouvoir la compréhension mutuelle, à travers notamment le développement des recherches, la préservation des patrimoines culturels matériels et immatériels et l’élaboration de matériels pédagogiques et d’information. Ces programmes se proposeront plus particulièrement de contribuer à la réflexion sur la construction des nouvelles identités et citoyennetés et à une culture de la paix par la promotion des héritages communs issus des interactions culturelles mais aussi des confrontations et dominations qui ont marqué l’histoire humaine et la mémoire collective. Des efforts seront menés afin de mieux tenir compte du rôle particulier joué par les femmes dans l’histoire des différentes régions et dans la résistance contre l’esclavage. 

04078 - Une nouvelle initiative intitulée « Patrimoine et dialogue » s’efforcera de mettre au point de nouvelles approches de questions complexes en créant des groupes de travail sous-régionaux sur la gestion, la conservation et la promotion du patrimoine. S’agissant du patrimoine mondial, du patrimoine immatériel, des industries culturelles, des musées et des institutions culturelles, les groupes d’experts échangeront des informations et données d’expérience sur les politiques et la gestion du patrimoine, encourageront la conservation et la gestion du patrimoine dans les régions, faciliteront la compréhension de l’importance du patrimoine pour les différentes communautés concernées, aborderont les problèmes pouvant découler des pratiques en matière de patrimoine, favoriseront des initiatives conjointes concernant les propositions d’inscription, la conservation, la gestion et la promotion d’éléments du patrimoine dans les régions, et prôneront la formation, le renforcement des capacités et les échanges entre professionnels. Les groupes de travail seront composés d’experts techniques désignés par chaque État membre participant au processus. Ils auront un caractère permanent et se réuniront périodiquement pour examiner des questions spécifiques, avec l’assistance de l’UNESCO.

04079 - Certaines activités prévues dans le cadre de cet axe d’action seront mises en œuvre dans le cadre de la contribution du grand programme IV à la plate-forme intersectorielle pour la promotion d’une culture de la paix et de la non-violence. Il s’agira notamment de créer des partenariats avec des associations de femmes et de jeunes prenant part au dialogue interculturel, compte tenu de leur rôle clé dans la résolution des conflits, la réconciliation et la construction de la paix.

04080 - Enfin, le grand programme IV contribuera activement au programme intersectoriel « Rabindranath Tagore, Pablo Neruda et Aimé Césaire pour un universel réconcilié », qui défend un regard nouveau sur les défis contemporains à travers le message universel de ces trois auteurs.


Résultats escomptés à la fin de l’exercice


Résultat escompté 20: Promotion du patrimoine comme vecteur du dialogue, de la coopération et de la compréhension mutuelle, notamment dans les pays en situation de post-conflit, en tant que volet spécifique d’initiatives plus larges destinées à encourager les approches innovantes et créatives de la culture en tant que passerelle vers un développement social, économique et humain durable

 Indicateur de performance

  • Création d’au moins 5 groupes d’experts sous-régionaux

    Indicateurs de référence
    – au moins 1 réunion par groupe
    – un plan d’action par groupe (ressources extrabudgétaires)

Résultat escompté 21 : Promotion et utilisation accrues, à des fins pédagogiques, des histoires générales et régionales publiées par l’UNESCO

 Indicateur de performance

  • Matériels pédagogiques et d’information basés sur les Histoires générales et régionales 

    Indicateurs de référence
    – 2 événements promotionnels dans différentes régions, notamment un événement mettant en lumière le rôle des femmes dans l’histoire
    – 2 matériels pédagogiques et d’information

Indicateur de performance

  • Intégration dans les programmes scolaires de contenus basés sur l’Histoire générale de l’Afrique (ressources extrabudgétaires) 

    Indicateur de référence
    – 3 éléments de contenu destinés aux établissements primaires et secondaires d’Afrique et 3 guides d’enseignants

Résultat escompté 22 : Meilleure connaissance de la traite négrière, de l’esclavage et de la Diaspora africaine

 Indicateur de performance

  • Élaboration et diffusion de matériels pédagogiques sur la traite négrière et l’esclavage 

    Indicateur de référence
    – 2 matériels pédagogiques et de sensibilisation

Indicateur de performance

  • Études scientifiques sur la traite négrière, le patrimoine culturel et les itinéraires de mémoire liés à la traite négrière et l’esclavage renforcées 

    Indicateur de référence
    – 2 études sur la traite et sur les lieux de mémoire

Résultat escompté 23 : Renforcement, aux niveaux local, national et régional, des conditions, des capacités et des modalités du dialogue interculturel et de la culture de la paix

 Indicateur de performance  

  • Initiatives multidisciplinaires contribuant au programme intersectoriel « Rabindranath Tagore, Pablo Neruda et Aimé Césaire pour un universel réconcilié » 

    Indicateur de référence
    –2 initiatives et publics ciblés pour assurer la promotion d’un universel réconcilié dans les milieux éducatifs, scientifiques et culturels (ressources extrabudgétaires)

Indicateur de performance

  • Meilleure connaissance des interactions culturelles entre le monde arabo-musulman et le reste du monde

    Indicateur de référence
     – 2 activités dans le cadre du Plan Arabia axées sur la jeunesse et le dialogue (ressources extrabudgétaires)

Indicateur de performance

  • Les cultures vivantes et les expressions artistiques favorisent la cohésion sociale 

    Indicateurs de référence
    – dispositions prises dans au moins 5 pays pour donner suite à l’Agenda de Séoul (ressources extrabudgétaires)
    – 3 nouveaux centres DREAM (ressources extrabudgétaires)

Indicateur de performance

  • Renforcement des aptitudes/compétences interculturelles en tant que condition préalable à un dialogue durable 

    Indicateur de référence
    – élaboration et diffusion de principes directeurs et de matériels pédagogiques au sein des réseaux et auprès des partenaires de l’UNESCO

Retour à la Stratégie globale 2012-2013

Retour en haut de la page