Stratégie - Priorité globale Afrique

Extraits du programme et budget approuvé 2012–2013
36 C/5
Grand programme IV

04025 - L’appui que le grand programme IV apporte à la priorité globale Afrique visera à renforcer la mise en œuvre des conventions afférentes à la culture, notamment celles de 1972, 2003 et 2005.

04026 - En ce qui concerne les sites du patrimoine mondial situés en Afrique, on s’emploiera notamment à renforcer, y compris dans les pays en situation de post-conflit, les capacités pour une meilleure conservation du patrimoine culturel et naturel, à promouvoir la coopération entre pays d’Afrique par le partage de pratiques exemplaires, à instituer, aux fins du patrimoine mondial, des candidatures transnationales, et à mettre en œuvre des activités liant conservation du patrimoine et développement durable. La coopération avec le Fonds africain du patrimoine mondial sera encore renforcée pour atteindre des objectifs communs.

04027 - La question du trafic illicite et du pillage de biens culturels dans les pays en situation de post-conflit fera l’objet d’une stratégie spécifique.

04028 - En ce qui concerne la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, on s’emploiera notamment à renforcer les capacités humaines et intellectuelles pour mieux faire appliquer la Convention au niveau national et accroître la participation des États membres africains aux mécanismes de la Convention de 2003 afin d’obtenir davantage de candidatures aux listes établies par la Convention et des demandes supplémentaires d’assistance internationale.

04029 - En ce qui concerne la protection du patrimoine culturel pendant des hostilités, les États membres africains qui sont parties au Deuxième Protocole relatif à la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé seront invités à présenter leur candidature au Comité pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé et à déposer leur demande de protection renforcée afin d’obtenir une liste diversifiée et équilibrée de biens culturels placés sous protection renforcée.

04030 - On s’emploiera notamment à fournir une assistance technique à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation de politiques, à encourager les partenariats public-privé dans les industries culturelles, et à rassembler et diffuser les meilleures pratiques de mise en œuvre de la Convention de 2005 par les États parties et les organisations de la société civile qui opèrent en Afrique. L’UNESCO renforcera également ses activités d’aide à la formulation de politiques et de renforcement des capacités en vue de promouvoir l’émergence de marchés locaux viables et l’accès aux réseaux internationaux, notamment dans les secteurs de la musique, de l’artisanat et du textile.

04031 - Pour améliorer la viabilité et appuyer le développement des musées en Afrique, on s’emploiera notamment à développer les compétences professionnelles dans les domaines de la conservation et de la programmation publique. La coopération avec d’importants réseaux professionnels et établissements de formation africains tels que l’AFRICOM, l’EPA et le CHDA sera renforcée.

04032 - En ce qui concerne le dialogue des cultures, on utilisera principalement, à des fins pédagogiques, l’Histoire générale de l’Afrique pour élaborer des programmes et des supports d’enseignement communs à l’intention des écoles primaires et secondaires, et améliorer la formation des enseignants en histoire et harmoniser les cours d’histoire dispensés dans l’enseignement supérieur. On s’emploiera activement à mieux faire connaître la traite des esclaves, ses conséquences pour l’Afrique et la contribution de la Diaspora africaine à la lumière de la nouvelle dynamique créée par l’Année internationale des personnes d’ascendance africaine (2011).

04033 - On s’attachera également à renforcer l’adoption d’une approche socioculturelle de la prévention et de la prise en charge du VIH/SIDA par les communautés locales, notamment dans les programmes conjoints de l’ONU.

04034 - Enfin et surtout, on intensifiera les efforts en vue de l’intégration régionale en renforçant la coopération et le partenariat stratégique institués entre l’UNESCO et les organisations régionales et sous-régionales africaines, notamment l’Union africaine, par l’entremise de son sous-groupe sur la culture et les sports, dans le cadre du Mécanisme de consultation régionale des institutions et organisations des Nations Unies qui œuvrent en Afrique à l’appui de l’Union et de ses programmes (NEPAD), et les réunions annuelles de planification de la coopération technique sur la culture tenues avec la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). L’Organisation aidera l’Union africaine à appliquer les principales décisions adoptées au Sommet de Khartoum en 2006, notamment celles afférentes au lien qui existe entre culture et éducation, la Charte de la renaissance culturelle africaine et le Plan d’action pour la promotion des industries créatives pour le développement de l’Afrique.

Résultats escomptés à la fin de l’exercice


  • Amélioration de la sauvegarde et de la promotion du patrimoine et des expressions culturelles de l’Afrique dans les États membres
  • Intégration de la culture dans toutes les politiques de développement nationales africaines, y compris l’égalité entre les sexes
  • Meilleure connaissance de l’Afrique et de la contribution de sa Diaspora

Retour à la Stratégie globale 2012-2013

Retour en haut de la page