Vue d'ensemble des Programmes Conjoints de Culture et Développement

18 Programmes conjoints sur Culture et développement ont été mis en œuvre en Afrique, dans les États arabes, en Asie, en Amérique latine et en Europe du Sud-Est, dans le cadre du F-OMD.

Dans l’objectif de créer de nouvelles opportunités socio-économiques et d’améliorer la compréhension interculturelle, ces Programmes conjoints sont axés sur le dialogue interculturel, la diversité culturelle et les expressions culturelles, le patrimoine culturel et les industries culturelles. Dans le travail effectué aux niveaux des institutions comme des communautés, notamment avec les groupes autochtones et ethniques, une attention particulière a été accordée à la participation des femmes et des jeunes.

© Liang Quankang


A travers ces 18 Programmes conjoints, les agences des Nations Unies ont réuni leur expertise sur la base de leur avantage comparatif afin de contribuer conjointement aux priorités et stratégies nationales de développement, ainsi qu’aux Plans Cadres des Nations Unies pour l'Aide au Développement (PNUAD). Cette approche inter-agence a permis d’apporter une contribution substantielle à l’accroissement de la cohérence et de l’efficacité du Système des Nations Unies au niveau des pays. A ce titre, les Programmes conjoints du F-OMD sont souvent considérés comme des laboratoires de la Réforme des Nations Unies. Parmi les 18 pays retenus, 3 (Albanie, Mozambique, Uruguay) sont également impliqués dans l’initiative pilote « Unis dans l’action » visant à tester comment les agences et programmes des Nations Unies peuvent travailler conjointement au niveau pays afin de soutenir cette réforme.

L’appropriation nationale fait partie des principales caractéristiques innovantes des 18 Programmes conjoints sur Culture et développement. Tirant parti de la Déclaration de Paris (2005) et du plan d'action d'Accra (2008), deux instruments traitant de l'efficacité de l'aide au développement, l’appropriation et la participation aux niveaux national et local tout au long du cycle de mise en œuvre du projet sont une composante essentielle du F-OMD. De fait, cette caractéristique contribue à la durabilité et à l’impact sur le long terme des actions des Programmes conjoints.

Compte tenu de son mandat unique dans le domaine de la culture, l'UNESCO a 3 rôles principaux dans le F-OMD :

  • Au niveau global : « Convenor » du volet thématique « Culture et développement » du F-OMD
  • Au niveau pays (coodination) : Agence Chef de file pour 13 Programmes conjoints
  • Au niveau pays (mise en œuvre) : Protagoniste actif dans la mise en œuvre de chacun des 18 Programmes conjoints.

Les liens ci-dessous présentent de façon détaillée les 18 Programmes conjoints. Pour plus informations, consultez les documents disponibles sur le site du F-OMD

Pour accéder à la Foire Aux Questions, veuillez cliquer ici.