Actions d’urgence

Après le tremblement de terre survenu à Haïti le 12 janvier 2010 - Le Centre d'Art à Port-au-Prince © UNESCO/F. Brugman

"Le patrimoine culturel se révèle être de plus en plus victime collatérale des catastrophes naturelles et des conflits armés."
Communiqué de presse du 25 mai 2012

Qu'il s'agisse du Musée national de Bagdad ou du Caire, de mosaïques syriennes ou de collections spirituelles de Tombouctou, ces biens culturels ont certes une valeur pour leurs communautés d’origine mais également pour l'humanité dans son ensemble.

Dans le cadre de ses Conventions protégeant le patrimoine matériel, lors des conflits armés ou en proie au trafic illicite, l'UNESCO déploie sur le terrain des missions d'évaluation des dégâts et élabore des mesures d’urgence en mobilisant la coopération internationale.

Retour en haut de la page