Östersund

Östersund, Ville de Gastronomie

Östersund est la seule ville du Jämtland, région peu peuplée du nord de la Suède. La cuisine fait partie de la tradition gastronomique nordique ayant ses racines dans l’élevage de rennes des Samis et dans les petites fermes. Le soutien de la ville et de la région aux entrepreneurs de la gastronomie et aux fermiers est strictement relié à l’environnement local et a constitué l’un des arguments qui ont mené à la désignation de Östersund « Ville Créative de Gastronomie ».

L’évolution suite à la candidature

Après avoir rejoint le Réseau UNESCO des villes créatives en juillet 2010, l’attention a été portée à la mise en place d’une stratégie de coopération parmi les sous-groupes de la gastronomie. Une délégation menée par le maire adjoint de Chengdu a rendu visite à Östersund en juillet 2012. Östersund a aussi participé à la Dixième conférence internationale de la gastronomie à Popayán en septembre 2012. Östersund et Jämtland ont également lancé des initiatives de coopération interculturelle : par exemple, des musiciens d’Östersund ont participé à des événements à Bologne. Östersund a répondu à de nombreuses invitations de la part de villes et d’organisations internationales afin de partager ses expériences et son savoir ; de plus, la ville est intervenue comme mentor auprès des villes candidates.

Gestion du réseau : local et national

La gestion du réseau est partagée entre la municipalité de Östersund et le Conseil régional de Jämtland afin de développer les connections entre la ville et la campagne environnante : la ville pour le marché des produits alimentaires et les zones rurales pour les producteurs. D’autres organisations dans les domaines de la nourriture, de la culture et du tourisme sont également reliées à cette action.

Leçons apprises

Le premier résultat important lié à l’adhésion au Réseau des villes créatives (RVC) a été l’harmonisation des visions de Östersund et Jämtland. Faire partie d’une plateforme internationale a généré un sentiment d’orgueil et d’appréciation pour nos propres atouts culturels.

Défis

Le principal défi pour notre territoire a été l’introduction du concept de RVC à un large ensemble d’organisations, afin de leur faire comprendre que, à long terme, ce choix de coopération serait gagnant. Le deuxième défi a été de convaincre le gouvernement à s’engager financièrement en faveur de la coopération internationale, ce qui n’est pas considéré comme une priorité, notamment en période de crise.

Développements futurs

Le réseau est important pour de nombreuses raisons, principalement puisqu’il est capable de mettre en relation de personnes créatives à travers le monde dans le cadre d’une vision forte du développement culturel et économique. Pour les villes de la gastronomie il est nécessaire, selon nous, de renforcer la coopération entre les villes et les zones rurales, puisque dans ce domaine créatif les villes constituent les marchés et la campagne représente les producteurs de matières premières et d’aliments. En particulier, pour Östersund et Jämtland, il demeure de la plus grande importance de construire une vision forte, susceptible d’attirer des jeunes et des entrepreneurs créatifs, non seulement dans la gastronomie mais aussi dans tous les domaines du commerce créatif. Pour maintenir cet élan de développement dans le domaine de la gastronomie en tant que composante de l’industrie créative, plusieurs initiatives ont été prévues :

1. Le lancement d’un réseau de recherche parmi les Villes créatives. Ce réseau est mis sur pied par des chercheurs de la Mid Sweden University et le Conseil régional de Jämtland. L’initiative a été lancée en 2011 dans le cadre du rendez-vous annuel des RVC à Seoul. 

2. Un nouveau projet de développement alimentaire financé par le bureau suédois de l’agriculture sera lancé dans notre territoire au printemps 2013-2014. Le but du projet est de relier toute la chaîne de l’industrie alimentaire ; les intervenants du projet sont constitués principalement par des producteurs de matières premières, des producteurs alimentaires, les restaurants, les opérateurs du tourisme et les responsables publics du secteur alimentaire.

 

Dag Hartman
Chargé de projet
Conseil régional de Jämtland
13-03-2013

Retour en haut de la page