Artisanat et design

Construire la confiance : l’artisanat pour le développement

"On entend par produits artisanaux les produits fabriqués par des artisans, soit entièrement à la main, soit à l’aide d’outils à main ou même de moyens mécaniques, pourvu que la contribution manuelle directe de l’artisan demeure la composante la plus importante du produit fini. Ces produits sont fabriqués sans restriction en termes de quantité et en utilisant des matières premières prélevées sur des ressources durables. La nature spéciale des produits artisanaux se fonde sur leurs caractères distinctifs, lesquels peuvent être utilitaires, esthétiques, artistiques, créatifs, culturels, décoratifs, fonctionnels, traditionnels, symboliques et importants d’un point de vue religieux ou social."

(définition adoptée par le Symposium UNESCO/CCI "L'artisanat et le marché mondial : commerce et codifications douanières" - Manille, 6-8 octobre 1997)

Seule organisation internationale ayant une vision globale du rôle socioculturel et économique de l'artisanat dans la société, l'UNESCO s'attache depuis de nombreuses années à développer une action harmonieuse, cohérente et concertée en faveur de ce secteur. Les programmes consacrés à l'artisanat encadrent des activités de formation et de promotion tout en stimulant la coopération nécessaire entre les organismes nationaux concernés, les organisations régionales, internationales et non gouvernementales. Le but de ces différentes actions est de prouver aux autorités concernées que ce domaine mérite la priorité dans les plans de développement.

L'UNESCO est spécialement concernée à susciter la création de produits originaux, par le Prix UNESCO de l'artisanat (de 1990 à 2005), la promotion d'un artisanat de qualité, grâce au programme de la Reconnaissance d'excellence UNESCO pour l'artisanat (en français) (depuis 2001), et la capacité des artisans de commercialiser leurs produits sur le marché international. Dans cet esprit, différentes activités sont réalisées dans le cadre de la formation des artisans et pour la promotion des oeuvres artisanales hors de leur contexte d'origine  ( dont des expositions au Siège de l'Organisation ou dans des Foires internationales).

Parallèlement, l'UNESCO vise à encourager la concertation au niveau régional et international dans les différents domaines du secteur de l'artisanat, à travers des réunions d'experts. Le but principal est d'améliorer la condition de l'artisan, de protéger les créations artisanales et d'harmoniser la collecte de données sur l'artisanat. Les ouvrages, études et rapports publiés par l'UNESCO à ce sujet sont largement diffusés.

Un Symposium-atelier international sur les teintures naturelles a été organisé par l'UNESCO à Hyderabad (Inde), du 5 au 12 novembre 2006. Il a réuni des maîtres-artisans, chercheurs et spécialistes en teintures naturelles et en artisanat des cinq continents. Le but de cette réunion était de parvenir à des conclusions basées sur la diversité des expériences, respectueuses de la diversité de l’environnement naturel, social et culturel des artisans concernés.

Dans le domaine du design, afin de stimuler le dynamisme des jeunes créateurs du monde entier et récompenser leur créativité, l'UNESCO met en oeuvre, depuis 1995, le programme Design 21.

Le programme UNESCO pour l'artisanat et le design héberge également le projet Tribute 21 dont le but est de créer des "DREAM Centres" offrant des activités artistiques à des enfants dans des pays en situation de post-conflit.

Retour en haut de la page