Le Forum inspire la Coopération culturelle Asie-Pacifique

La ville de Dhaka a accueilli le Forum ministériel avec grand enthousiasme © Charles Vallerand


De plus en plus de pays en Asie-Pacifique enquêtent sur leurs industries culturelles, considérées comme un élément clé de leur progrès socio-économique. En mai dernier, un forum de trois jours, organisé par le Ministère des Affaires culturelles du Bangladesh, a rassemblé des représentants de 33 pays à Dhaka. L’objectif était d’échanger des expériences et d’explorer comment la Convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles peut davantage stimuler les industries culturelles et la coopération internationale dans la région.

Ce Forum a conclu ses travaux par l’adoption de la Déclaration ministérielle de Dhaka sur la diversité des expressions culturelles. Cette déclaration majeure fournit une base pour la future collaboration des pays participants.

Par des sessions plénières et des discussions, des ministres de la culture, des experts et des représentants de la société civile ont partagé des informations et des connaissances sur toute une gamme de sujets, tels que : les programmes et politiques culturels, les manières de développer des industries culturelles, ainsi que les succès et défis auxquels ils font face dans la promotion et la protection de la diversité des expressions culturelles. L’agenda comprenait aussi l’intégration de la culture dans des programmes de développement durable, et la valeur de l’implication des parties prenantes lorsqu’il s’agit de la gouvernance de la culture.

La Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, a ouvert l’événement de haut rang que les médias nationaux ont largement couvert ; l’événement a insufflé de l’élan à tout le secteur culturel. « Je pense que ce Forum... encouragera la cause pour la tolérance, la démocratie, les droits de l’Homme et la coopération cumulative... », a déclaré Madame Hasina dans son discours.

Avec le soutien du Fonds international pour la diversité culturelle, l’événement a aussi conduit l’UNESCO à mener trois actions : aider à mettre en œuvre la Déclaration de Dhaka ; encourager la coopération régionale parmi les réseaux des professionnels des industries culturelles et intensifier les efforts de sensibilisation sur la Convention au sein des pays de l’Asie et du Pacifique afin d’encourager sa ratification. Les bureaux régionaux de l’UNESCO sont en train de réunir les ressources nécessaires pour aider à atteindre ces buts.

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, était l’invitée d’honneur de cet événement. Avec les industries culturelles et créatives réalisant plus de 3% du PIB mondial et connaissant des taux de croissance très élevés, elle a déclaré que « la diversité culturelle détient les clés pour libérer les énergies créatives dont les sociétés ont besoin aujourd’hui ».

En participant au forum et en adoptant unanimement la Déclaration de Dhaka, les nations de la région d’Asie- Pacifique ont prouvé leur engagement pour la promotion des industries culturelles et créatives et pour renforcer la coopération régionale dans cette région.

Cette Déclaration est une étape pratique et importante, a souligné Danielle Cliche, Secrétaire de la Convention, qui a participé également au forum. « La discussion entamée à Dhaka est essentielle pour la vision de la Convention afin de promouvoir son engament universel », a-t-elle souligné.

Retour en haut de la page