Ovation pour la Barbade

La reine de la soca de la Barbade, Alison Hinds, ravit les foules lors du concert de Nashville. Crédit : Darron Grant

L'enthousiasme était à son comble parmi les centaines d'étudiants américains qui faisaient la queue pour entrer dans le Margaritaville de Jimmy Buffet à Nashville, Tennessee, une ville que beaucoup considèrent comme la capitale mondiale de la musique. Barbados Night On : un spectacle animé par quatre excellents groupes de la Barbade promettant de charmer les foules avec un mélange de soca, reggae, pop et des rythmes de rock.

« Le lieu s'est rempli trois fois », s'est souvenu George Thomas avec fierté. M. Thomas est le Directeur de l'association Barbados Association of Music Entrepreneurs (Association de la Barbade pour les Entrepreneurs de la Musique) (AME) et l’un des responsables de la mise en scène de Barbados Night On à l’Assemblée nationale de 2013 de l'Association des États-Unis pour les activités sur les campus (NACA). 

Œuvrant pour aider l'industrie de la musique nationale à se faire connaître au niveau international, M. Thomas explique combien il est important de percer dans le circuit universitaire des États-Unis, où des millions de fans potentiels âgés de 18 à 21 ans « sont à la recherche de nouvelles expériences »,  a-t-il précisé. « C'est là que la plupart des groupes débutent. Et, si vous devez y arriver, vous devez le faire aux Etats-Unis, qui restent le plus grand consommateur de produits musicaux ».

M. Thomas se délecte toujours des nombreux effets induits du succès de Nashville. « Il y a tout juste quelques jours, j'étais assis au Parlement avec des musiciens de renom de la Barbade. C'est sans précédent ».  Les membres du Parlement débattaient de l’adoption du projet de loi sur les industries culturelles. « Le Ministre de la culture a parlé de NACA et a réclamé l'allocation de fonds supplémentaires pour notre industrie musicale en pleine croissance ». 

Comme beaucoup d'autres pays des Caraïbes, la Barbade compte un grand nombre de talents musicaux mais offre trop peu d'occasions pour qu'ils puissent mener une vie décente. Avec le tourisme sur le déclin, la fréquentation des hôtels traditionnels et des discothèques qui hébergeaient des concerts en direct  a également été affectée, laissant la plupart des musiciens à la merci des marchés internationaux. 

David Kirton, connu sous le nom de Bob Marley de la Barbade, et Alison Hinds, surtout appelée Reine de la Soca, étaient deux des artistes qui ont séduit les plus jeunes de Nashville. Grâce à leur performance à Nashville, ils ont été retenus pour prendre part à des dizaines de spectacles après la Convention. « C'était une superbe occasion pour moi de générer des revenus et de présenter ma musique à un public beaucoup plus large », a déclaré David Kirton.

M. Thomas n'a aucun doute là dessus ; Barbados Night On a été le « moment le plus marquant de la Convention ». En conséquence, Soca Cartel et Nexcyx, les deux autres groupes sur scène lors du concert, sont en train de négocier des contrats avec VP Records à New York. La société est connue pour lancer les artistes caribéens tels que le célèbre chanteur jamaïcain Sean Paul, connu dans le monde entier. 

L’objectif de nombreux artistes des Caraïbes a longtemps été de présenter leur musique aux assemblées du NACA. Mais jusqu'à présent, l’AME est la seule à avoir pu signer un accord sans précédent de trois ans avec l'Association. Le Fonds international pour la diversité culturelle de l'UNESCO a soutenu cette initiative. En 2013, Barbados Night On a donné un nouvel élan à l'industrie de la musique de la Barbade ; mais, selon M. Thomas, 2014 et 2015 sont encore plus prometteurs. « Cela a apporté beaucoup d'espoir à la Barbade, en stimulant de nombreux artistes déjà performants et en encourageant d'autres à former de nouveaux groupes ».

En attendant, AME et son agence américaine, Degy Entertainment, travaillent déjà sur un forfait Barbados Experience (Expérience de la Barbade) à offrir à des groupes d'universitaires. La Barbados Experience  comprendra également des présentations sur l'histoire, la culture et la gastronomie de l'île. « Nous espérons que cette approche permettra non seulement d'augmenter les occasions d’engagement pour nos talents, mais qu'elle favorisera également l'intérêt porté à la Barbade pour en faire une destination touristique et éducative », a expliqué M. Thomas.

Retour en haut de la page