Renforcer les industries culturelles pour promouvoir le développement local au Mexique

Conférence nationale des institutions culturelles municipales (ONG), Mexique
Financement FIDC : US$ 98 871 | Calendrier : avril 2013 - octobre 2014

© DISHconference

À propos du projet

Former les collectivités locales et les praticiens de la culture au Mexique
Le projet vise à former les gestionnaires et praticiens de la culture des secteurs public et privé dans neuf régions du Mexique. Des ateliers de formation sur les questions relatives à la gestion de la culture et aux industries culturelles dans ces régions vont être organisés à la fois sur site et en ligne. Les partenariats public-privé seront encouragés et un Réseau mexicain des industries culturelles créé pour renforcer la capacité des participants de mettre en œuvre une politique de la culture favorisant le développement des industries culturelles.

Responsable du projet : Conférence nationale des institutions culturelles municipales (CONAIMUC)
La CONAIMUC a été créée en 2008 en tant qu’association de la société civile à but non lucratif. Sa mission première est de former les fonctionnaires responsables de la mise en œuvre des politiques culturelles et les gestionnaires de la culture des municipalités mexicaines afin de les doter des compétences, des capacités et des connaissances nécessaires pour planifier, mettre en œuvre et évaluer de manière efficace des projets artistiques et culturels qui contribuent au développement socioéconomique. La CONAIMUC s’emploie en outre à conseiller les autorités locales et nationales sur la gestion des ressources financières allouées aux arts et aux industries culturelles et à promouvoir la coopération entre municipalités en vue de la réalisation de projets de développement communautaire novateurs s’appuyant sur les arts.

Principaux objectifs

  • Renforcer les compétences et capacités de 415 directeurs de département de la culture de conseils municipaux dans tout le Mexique aux fins de la mise en œuvre des politiques culturelles.
  • Autonomiser les principaux responsables de la gestion culturelle travaillant au niveau local et renforcer leurs capacités.
  • Produire, tester et utiliser des matériels sur la gestion culturelle dans le cadre des cours de renforcement des capacités.
  • Mettre au point une plate-forme en ligne d’utilisation aisée et créer le Réseau mexicain des industries culturelles.

Principales activités

  • Organisation d’un cours de formation complet sur la mise en œuvre efficace des politiques culturelles à l’intention de 415 directeurs de département de la culture de conseils municipaux dans neuf régions du Mexique.
  • Formation à la gestion commerciale, au marketing, aux techniques organisationnelles et aux questions juridiques dans le domaine des industries culturelles de 415 praticiens et gestionnaires responsables de la culture dans ces neuf régions.
  • Conception d’un programme de formation à la gestion culturelle et à la formulation des politiques et production de matériels didactiques destinés aux programmes de formation sur site et en ligne, qui seront accessibles sur l’Internet.
  • Création du Réseau mexicain des industries culturelles et mise en place d’une plate-forme en ligne dynamique et d’utilisation aisée pour permettre aux parties prenantes de partager des informations, des idées et des données d’expérience en rapport avec les industries culturelles.

En quoi ce projet contribue-t-il à la mise en œuvre de la Convention de 2005 ?

  • Le projet favorise l’échange d’information, de savoir-faire et d’expertise et encourage la coopération entre parties prenantes : la plate-forme en ligne, les activités de mise en réseau et le fait que les deux activités de renforcement des capacités sont organisées simultanément facilitent la mobilisation, la participation et la contribution d’un large éventail de parties prenantes.
  • Le projet contribue à la mise en œuvre de politiques de la culture propres à promouvoir les industries culturelles au Mexique : le développement des capacités des responsables de l’application de ces politiques au niveau local – qui ont rarement accès à des services de formation et à des sources de financement – favorise le développement d’un secteur des industries culturelles compétitif et dynamique en assurant l’efficacité des interventions.

En savoir davantage

Retour en haut de la page