Les industries culturelles, moteur du développement dans les Balkans

Association des artistes plasticiens du Monténégro (ONG), Monténégro
Financement FIDC : US$ 88 705 | Calendrier : mars 2013 - décembre 2013

© JayVeerAre

À propos du projet

Stimuler les industries culturelles du Monténégro, encourager la coopération régionale dans les Balkans
Ce projet, qui concerne plusieurs pays, vise à promouvoir la contribution des industries culturelles au développement socioéconomique dans les Balkans et la coopération culturelle régionale entre le Monténégro, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et l’ex-République yougoslave de Macédoine.

Mené en trois phases, il créera un réseau d’opérateurs culturels dans les quatre pays choisis, il sensibilisera le public et les institutions au potentiel socioéconomique des industries culturelles et il facilitera des processus ouverts et participatifs d’élaboration des politiques, propres à améliorer la gouvernance de la culture dans ces quatre pays des Balkans.

Responsable du projet : l’Association des artistes plasticiens du Monténégro (AFAM)
Créée en 1946, l’AFAM est la première organisation professionnelle d’artistes et des créateurs du Monténégro. ONG depuis 2000, elle s’emploie à améliorer les conditions de travail des artistes et des créateurs du Monténégro en facilitant l’organisation d’expositions artistiques, en assurant à ses membres un accès aux marchés de l’art et à des espaces de travail et en leur fournissant une assistance juridique.

Principaux objectifs

  • Créer des liens entre les principaux acteurs des industries culturelles du Monténégro, de la Serbie, de la Bosnie-Herzégovine et de l’ex-République yougoslave de Macédoine afin de promouvoir la coopération culturelle régionale.
  • Sensibiliser à l’impact social et économique des industries culturelles dans les Balkans.

Principales activités

  • Organisation de deux tables rondes intitulées « Beauté de la diversité » et « Renforcement des politiques en faveur des industries culturelles », qui réuniront 400 parties prenantes dans le but de sensibiliser ces dernières à l’importance de la coopération culturelle régionale dans le domaine des industries culturelles et d’établir un réseau dynamique de partenaires engagés et intéressés par la promotion de cet agenda.
  • Organisation d’un voyage d’études autour des institutions culturelles du Monténégro pour 20 représentants des institutions culturelles de Serbie, de Bosnie-Herzégovine et de l’ex-République yougoslave de Macédoine afin de faciliter les échanges d’informations sur les meilleures pratiques, les leçons apprises et les expériences.
  • Organisation d’une exposition « Let’s Art » sur des œuvres d’art contemporaines des Balkans afin de sensibiliser à l’impact social et économique des industries culturelles dans cette région et d’accroître la visibilité des biens et des services culturels de celle-ci. Cette exposition se tiendra au Monténégro (mai-juin 2013) et en Slovénie (novembre 2013).
  • Lancement d’une campagne médiatique publique et organisation d’une série de conférences sur l’impact social et économique des industries culturelles dans la région, le statut des arts dans les Balkans, les nouveaux modèles de financement et de gouvernance au sein du secteur culturel et les modèles de coopération dans les projets conjoints.

En quoi ce projet contribue-t-il à la mise en œuvre de la Convention de 2005 ?

  • Le projet encourage la coopération et la création de partenariats entre les différents acteurs clés de la région : la participation et l’implication d’un grand nombre de parties prenantes issues des quatre pays des Balkans sont encouragées à travers les activités du projet.
  • Le projet contribue au développement d’un secteur culturel dynamique au Monténégro et dans les Balkans : les responsables politiques et les praticiens de la culture participant au projet auront une meilleure compréhension du marché local et régional et de la situation politique d’aujourd’hui, ce qui mènera à des prises de décision plus éclairées.
Retour en haut de la page