Formation à la gestion et au commerce pour les professionnels de la culture et les associations artistiques au Zimbabwe

Nhimbe Trust (ONG), Zimbabwe
Financement FIDC : US$ 97 365 | Calendrier : mars 2013 - décembre 2013

© CultrVultr

Renforcement des capacités afin de parvenir à une gouvernance culturelle efficace au Zimbabwe
Le projet vise à renforcer les compétences et le savoir-faire technique des professionnels de la culture au Zimbabwe et à leur permettre ainsi de s’impliquer plus activement dans le développement des industries culturelles locales. Ciblant les responsables des grands festivals artistiques et culturels du Zimbabwe ainsi que les leaders des principales organisations issues des industries culturelles du pays, le projet comprendra des ateliers de renforcement des capacités en matière de gestion et de gouvernance en entreprise afin de renforcer les compétences et les connaissances indispensables des participants sur la mobilisation des ressources, la législation industrielle et le droit du travail. De plus, il les sensibilisera au rôle des industries culturelles au Zimbabwe en tant que facteur du développement durable et de la réduction de la pauvreté.

Responsable du projet : Nhimbe Trust
Créé en 2003, le Nhimbe Trust est une organisation zimbabwéenne à but non lucratif qui œuvre en faveur de l’éducation artistique, de la recherche en matière de politiques culturelles, de la défense et de la promotion de la liberté d’expression créative. Elle forme des jeunes dans le domaine des arts et renforce leurs capacités afin qu’ils utilisent ces derniers comme sources de revenus. Cela permet le dialogue entre les organisations de la société civile et les responsables politiques tout en encourageant une participation active au développement des politiques culturelles. Le Nhimbe Trust a récemment facilité l’élaboration du plan d’action national 2012-2015, qui concerne les membres de la société civile zimbabwéenne travaillant dans le secteur culturel et créatif, et qui consiste en une évaluation des besoins et une esquisse de stratégies claires visant à développer le secteur de la création.

Principaux objectifs

  • Renforcer les compétences et les capacités des responsables culturels des grands festivals artistiques et culturels du Zimbabwe afin de rendre leurs initiatives culturelles plus compétitives.
  • Autonomiser les leaders des principales organisations et des associations issues des industries culturelles du pays.
  • Promouvoir les industries culturelles en tant que facteur du développement durable et de la réduction de la pauvreté.

Principales activités

  • Promotion des mises en réseau et renforcement des capacités de 90 gestionnaires culturels travaillant pour les principaux festivals artistiques et culturels du Zimbabwe dans des domaines comme le marketing, la comptabilité et l’administration, ainsi que les politiques locales et la législation relative aux festivals.
  • Conduite d’un atelier de cinq jours pour former les leaders des principales organisations issues des industries culturelles du Zimbabwe et des associations de la société civile à des méthodes de gestion efficaces, à la gouvernance en entreprise, aux moyens de mobiliser des ressources, à la législation industrielle et au droit du travail.
  • Organisation d’une réunion de sensibilisation pour 50 représentants de conseils municipaux provenant de tout le pays et pour des membres d’organisations de la société civile travaillant dans le domaine des industries culturelles afin de discuter et de partager des informations sur le rôle des autorités locales dans la promotion des industries culturelles.

En quoi ce projet contribue-t-il à la mise en œuvre de la Convention de 2005 ?

  • Le projet renforce les compétences et les capacités locales : en offrant des formations sur les méthodes de gestion efficaces et sur la gouvernance en entreprise, il renforcera les compétences des gestionnaires culturels du Zimbabwe tout en encourageant les activités sources de revenus et en soulignant l’importance du lien entre la culture et le développement.
  • Le projet renforce une industrie culturelle existante : il vise à donner un essor aux festivals artistiques du Zimbabwe à travers une approche diversifiée incluant des plaidoyers en leur faveur, le développement de réseaux et des activités de formation.
Retour en haut de la page