Atelier de présentation au Cambodge

© UNESCO

La Batterie d’indicateurs de la culture pour le développement (BICD) de l'UNESCO a été officiellement lancée le 24 Janvier 2013 au Ministère de la Culture et des Beaux-Arts à Phnom Penh, Cambodge.

Près de 60 représentants d’institutions clés, tels que des ministères, des agences de développement internationales et d’organismes de la société civile, ont participé au atelier de présentation de la BICD, démontrant ainsi l'intérêt croissant porté au rôle de la culture pour le développement national.

Dans ce contexte encourageant, les objectifs de l'atelier ont été atteints, à savoir:

  • présenter les indicateurs et la méthodologie de la BICD ;
  • établir des partenariats entre acteurs clés afin de lancer un processus participatif de collecte de d’analyse des données.
  • identifier les sources de données pertinentes et établir un plan de travail.

Les intervenants ont souligné que la mise en œuvre de la BICD arrivait à point nommé. En effet, dans le cadre du développement d’une nouvelle politique culturelle pour le Cambodge, la BICD devrait fournir des outils et des méthodes inédites pour quantifier de façon holistique la contribution de la culture au développement et orienter la formulation de politiques et de mesures plus informées.

Dans les prochains mois, des consultants locaux et le bureau hors-siège de l’UNESCO à Phnom Penh continueront à travailler avec les participants de l'atelier pour compléter la collecte de données et l’analyse des résultats. Un atelier final de présentation des résultats est prévu en avril 2013.

Documents de l'atelier

Retour en haut de la page