Cambodge : créer un environnement propice au développement des industries culturelles

Contexte
Ces deux dernières années, le Cambodge a organisé deux événements importants visant à renforcer les capacités des parties prenantes des industries culturelles. Une session de formation en 2011 a porté sur la mise en œuvre de la Convention de 2005 de l'UNESCO. Les participants furent notamment des fonctionnaires du Ministère de la Culture et des Beaux-arts, des représentants d'institutions gouvernementales et d'ONG, des artistes et des intellectuels actifs dans le secteur de la culture. L'UNESCO a également organisé un séminaire en collaboration avec le Ministère cambodgien de la Culture et des Beaux-arts en mai 2011 à Phnom Penh, ce qui a permis l'élaboration de politiques visant à inclure la culture dans les objectifs de développement du Cambodge.

Objectifs de la mission
Les discussions ayant eu cours lors de ces événements ont été pris en considération lorsque la politique culturelle a été rédigée. Le Ministère de la Culture et des Beaux-arts a sollicité l'expertise de Milena Dragicevic-Sesic (Serbie) et de Vesna Copic (Slovénie) afin de l'accompagner dans l'intégration du développement des industries culturelles dans la politique culturelle, avec une attention particulière portée à l'artisanat et aux arts de la scène.

© Dragićević-Šešić

Les cadres de politiques ainsi développés ont pour objectif de faire face aux défis rencontrés par les industries culturelles du pays, ainsi que de créer un environnement propice pour leur développement.

Activités réalisées
Lors de leur première visite en juillet et août 2012, les expertes ont entrepris un examen initial sur l'état et les tendances actuelles du secteur des industries culturelles au Cambodge. Elles ont notamment consulté des représentants ministériels, des experts nationaux et des partenaires de la coopération internationale (notamment la Délégation de l'Union européenne au Cambodge) afin d'évaluer les défis et les opportunités qu'offre ce secteur. A travers ces échanges, les expertes ont notamment rassemblés une large quantité de documents sur le secteur culturel au Cambodge, sur l'économie du pays et sur les précédentes initiatives entreprises par des organisations internationales. Ces connaissances ont influencé l'orientation et la portée à donner aux cadres de politiques, avec la nécessité notamment de mettre l'accent sur le rôle que joue la culture en tant que vecteur de développement économique et social.

Un projet préliminaire de cadres en vue de la deuxième visite fin septembre 2012 a été complété suite à de nombreuses interactions et échanges avec les représentants de la société civile et des opérateurs culturels, ainsi qu'avec l'aide de recherches supplémentaires sur les industries culturelles dans le pays. Les principaux acteurs du secteur ont été consultés tout au long de ce processus afin de s'assurer que la proposition finale soit conçue localement et qu'elle reflète les besoins et les priorités des industries culturelles au Cambodge.

Résultats
Les documents de politiques résultants de ce travail furent présentés à la fin de la deuxième visite, lors d'une conférence de presse : 1) un sous-décret "Renforcement de la production culturelle et dissémination afin de permettre le développement des industries créatives", visant à sensibiliser sur l'importance sociale et économique des arts et de la culture ; 2) un sous-décret " Développement professionnel continue pour les arts et la culture", visant à accroitre le nombre d'artistes, de dirigeants culturels et de consommateurs, notamment par le biais de possibilités éducationnelles ; 3) une série de recommandations afin de développer les points clés de la politique culturelle, comme les données culturelles, les questions des droits d'auteur et la formation artistique. Enfin, de nombreux programmes et actions pilotes ont été proposés, allant de la création d'un comité interministériel sur les médias, à la mise en place d'actions culturelles "sans coût", tels que des prix et reconnaissances d'excellence.

Activités de suivi 2013
La mission de suivi du 20 octobre au 3 novembre 2013 a permis aux deux expertes de soutenir le Ministère de la Culture et des Beaux-arts du Cambodge dans l’élaboration de la Politique culturelle nationale du Royaume du Cambodge, en coopération avec le Bureau de l’UNESCO à Phnom Penh. De plus, la mission a contribué à l’élaboration et la finalisation de documents dont un sous-décret sur le renforcement de la production et de la diffusion culturelle pour le développement des industries créatives ; des cadres pour la classification des industries créatives au Cambodge, pour la cartographie culturelle, pour le développement du Centre d'information et de documentation, et pour le développement des statistiques culturelles au Cambodge ; ainsi que la préparation d’une année de l’école, comme étant l'année de la culture dans les centres préscolaires, les écoles primaires et secondaires. Le suivi de la mission a également été l’occasion de former les formateurs sur la politique culturelle et la gestion culturelle, afin que ces derniers transmettent leurs connaissances aux professionnels culturels.

Activités de suivi 2014
Sur la base des résultats issus des précédentes missions, la nouvelle mission de suivi aura lieu du 5 au 15 octobre 2014. Les expertes appuieront le Ministère de la Culture et des Beaux-arts dans l’élaboration d’une feuille de route pour la Politique culturelle récemment approuvée, dans la conception d'un projet transversal de perfectionnement professionnel continu dans les arts et la culture, dans le développement de projets pilotes relatifs aux industries créatives et dans l’identification des ressources financières afin d’entériner les résultats et d’assurer la continuité du projet en 2015.

Autres activités au Cambodge

Projet du Fonds international pour la diversité culturelle

Programme conjoint du Fonds pour la réalisation des OMD

Retour en haut de la page