Haïti : des stratégies pour les industries culturelles, pour une reconstruction culturelle

Contexte
Suite au tremblement de terre de 2010, Haïti s'efforce de reconstruire le pays. Une des manières que le pays a choisi pour réaliser cette reconstruction est d’incorporer la culture et les arts dans les processus de développement économiques et sociaux, avec le soutien de nombreuses agences internationales, notamment le Fonds européen de développement (FED), l'AECID (Espagne) et l'OIF.

En juillet 2011, le pays a organisé, avec le soutien du FED, une série de réunions, les Assises Nationales de la Culture, qui ont rassemblé la société civile, les praticiens culturels, des représentants publics et d'agences de développement, et qui ont abouti à une série de recommandations sur l'avenir du secteur culturel du pays.

© UNESCO

Objectifs de la mission
Sur la base de ces recommandations et d'autres activités de reconstruction, cette mission d'assistance technique a soutenu le Ministère dans ses efforts pour renforcer les industries culturelles, avec une attention particulière portée à la question des droits d'auteur et au secteur de l'édition. Ces actions visaient à graduellement revigorer le secteur culturel d'Haïti, contribuant à assurer que la création contemporaine et les industries culturelles aient une place centrale dans cette reconstruction sectorielle. En étroite coopération avec l'équipe nationale, Youma Fall (Sénégal) et William Codjo (Bénin) ont fourni leur expertise reconnue en stratégies de développement culturel afin de les assister dans l'élaboration de stratégies de renforcement des industries culturelles.

Activités réalisées
Au cours de leur première visite en octobre et novembre 2012, les experts ont entrepris une série de consultations et d'activités de recherche afin d'identifier les particularités, les forces et les faiblesses des industries culturelles du pays. Une attention particulière a été portée à l'industrie du livre et des pratiques relatives aux droits d'auteur. De ce fait, les experts ont consulté de nombreux artistes et acteurs des secteurs de l'édition, de la musique, des arts visuels et du cinéma ainsi que les principaux représentants de la société civile active dans le secteur culturel. Ils ont également visité de nombreux sites de production et de distribution de livres.

La deuxième visite en décembre 2012 a achevé l'étude sur le terrain du secteur, avant de se focaliser sur la rédaction des stratégies sectorielles. Les experts ont sollicité toutes les parties prenantes dans l'élaboration de celles-ci, en leur exposant leur travail de diagnostic, leurs pistes de réflexions et d'action, avant de procéder à la rédaction des documents. L'inclusion dans ce processus de nombreux acteurs culturels, notamment du secteur de l'édition, a permis d'assurer la pertinence et l'applicabilité locale des stratégies finalisées. Les experts ont également participé au premier forum sur les droits d'auteur à Haïti, du 12 au 14 décembre, organisé en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle et qui a bénéficié de la participation du chef de l'état haïtien.

Résultats
L'approche participative et inclusive adoptée lors de cette mission a permis l'élaboration de deux documents de stratégies. Le premier, portant sur la dynamisation de la filière du livre, propose des mesures concrètes afin de mettre en synergie les professionnels de la chaine du livre avec les acteurs de la gouvernance et la société civile afin d'établir les fondations d'un secteur stable et propice à la créativité et au talent, notamment des jeunes écrivains. Le second, qui porte sur le domaine des droits d'auteur formule des recommandations pour améliorer la cadre juridique et législatif portant sur l’émergence des industries culturelles et créatives en Haïti. Celui-ci propose notamment des orientations et des actions pour la mise en place d'un cadre réglementaire performant et favorable à l'émergence d'industries culturelles dynamiques et compétitives.

Les deux stratégies comportent une composante importante de communication et de sensibilisation des différents acteurs du secteur, de la société civile et des agents gouvernementaux. Ainsi, le travail de mobilisation des différentes parties prenantes entamé avec succès lors de la mission continuera de s'étendre, permettant d'assurer la continuité du processus de dynamisation durable des industries culturelles haïtiennes.

Activités de suivi
Dans la continuité des progrès réalisés au cours de la mission d'assistance technique pour soutenir l'industrie du livre et promouvoir le droit d'auteur dans le pays, le Bureau du droit d'auteur a révisé le cadre juridique du droit d'auteur et des droits connexes.

Retour en haut de la page