Kenya : un programme de formation pour les musiciens et les artistes en arts visuels

Contexte
Depuis plusieurs années, le Kenya a mis en œuvre des changements majeurs afin de fournir une qualité de vie à tous ses citoyens en bénéficiant d'une stratégie nationale de redressement économique. L'accent a été mis sur le renforcement du secteur culturel pour notamment tirer avantage de son potentiel pour le développement social et économique. En 2008 le Kenya s'est doté d'un Ministère et d'une politique pour la Culture et le Patrimoine. Depuis lors, de nombreuses infrastructures et institutions ont été développées, menant à une variété d'activités de formation et de sensibilisation, des expositions et des festivals.

Objectifs de la mission
Cette assistance technique a soutenu le Kenya dans le développement d'un programme de formation pour les musiciens et les artistes en arts visuels, ce qui leur apportera les compétences nécessaires pour développer des stratégies de marketing pour leurs biens et services culturels.

© Kenyan Department of Culture

Une attention particulière a été portée à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication. Ce programme vise à renforcer la durabilité et la compétitivité des industries culturelles kenyanes et de leurs produits, avec l'objectif d'accroitre leur place sur les marchés nationaux, régionaux et internationaux.

M. Lloyd Stanbury (Jamaïque) et M. Mike Van Graan (Afrique du Sud) ont fournit une expertise internationale reconnue dans le secteur de la musique et dans le développement des industries culturelles. Ils ont accompagné l'équipe nationale dans l’élaboration d'un programme et de modules de formation dédiés à des activités de renforcement des capacités pour des formateurs locaux issus des huit régions du Kenya, qui réaliseront à leur tour des activités de formation pour des musiciens et artistes locaux. Le renforcement des industries culturelles du Kenya va permettre de contribuer davantage au PIB, à la croissance et à la création d'emplois et, ainsi, mener à une approche durable et participative à la réduction de la pauvreté du pays.

Activités réalisées
Pendant leur première visite en septembre 2012, les experts ont entrepris une évaluation détaillée des pratiques courantes et des opportunités présentes dans le pays. Ils ont assisté à une série de réunions préparatoires avec l'équipe nationale et ont consulté une variété d'acteurs locaux, entre autres le Kenya Copyright Board (Comité kenyan pour les droits d'auteur), le Kenya ICT Board (Comité kenyan pour les TIC), de nombreuses organisations de la société civile et un groupe de travail IBM qui a entrepris une recherche sur le secteur créatif du Kenya. Ceci a ouvert la voie à la conception et à l'organisation d'un programme de formation pour les formateurs locaux, adapté aux spécificités du secteur culturel kenyan.

Ce travail préparatoire a permis à la deuxième visite en octobre 2012 de se concentrer sur les activités de formation, tenues au Kenya Institute of Education (Institut kenyan pour l'éducation) et au laboratoire informatique du Kenyan ICT Board. Chaque expert a mené des activités de formation correspondant à ses domaines d'expertise. Le groupe de formateurs locaux a ainsi été divisé en deux groupes, l'un se concentrant sur les spécificités du développement du secteur de la musique, et l'autre sur ceux des arts de scène. Le programme de formation a porté sur quatre thématiques principales : 1) connaissances des politiques culturelles et de la Convention de 2005 ; 2) connaissances générales en marketing ; 3) formation en TIC ; et 4) questions des droits d'auteur et la création d'entreprises créatives.

Résultats
Les formateurs locaux qui ont participé aux ateliers de formation partageront maintenant leurs nouvelles connaissances à travers le pays, en partageant leur expertise en marketing et en utilisation des TIC avec les artistes dans les 8 régions du Kenya. La mission a également abouti à une série de recommandations visant à améliorer le secteur culturel au Kenya, qui seront menées à bien par un groupe de travail conçu à cet effet. Enfin, les formateurs locaux ont profité du temps passé ensembles lors des ateliers pour constituer un réseau.

Activités de suivi
Suite à la mission d’assistance technique réalisée en 2012, des ateliers de renforcement des capacités pour les formateurs dans le secteur de la musique et des arts visuels dans les huit régions du pays ont été organisés en novembre et décembre 2012 par le Département de la Culture du Ministère des sports, de la Culture et des Arts.
De plus, des expositions régionales et nationales en arts visuels ont été organisées à la même période par le Département.

 

Retour en haut de la page