Procédure de demande et de sélection des demandes de financement

  • 1ère étape : Les Commissions nationales diffusent l’appel de demande de financement par le biais de leurs réseaux et fixent une date limite pour les soumissions nationales, en tenant compte de la date limite de soumission communiquée par le Secrétariat de l’UNESCO (15 mai 2014, minuit HEC).

  • 2ème étape  Les candidats doivent présenter leur demande et toutes les pièces justificatives à leur Commission nationale respective ou par d’autres voies officielles désignées par les Parties.

  • 3ème étape : Les Commissions nationales constituent un groupe de présélection composé notamment de représentants du Ministère de la culture et/ou d’autres ministères chargés des industries culturelles, ainsi que de membres d’organisations de la société civile spécialisées dans le domaine de la culture, afin de procéder à un premier examen pour s’assurer que les projets sont pertinents, qu’ils sont conformes aux besoins et aux priorités du pays, qu’ils sont jugés réalisables et qu’ils ont fait l’objet de consultations entre les parties prenantes. Ce groupe devra ensuite présélectionner un maximum de quatre demandes (soit deux maximum par autorité/institution publique et deux maximum émanant d’ONG) qui seront soumises au Secrétariat de l’UNESCO.

  • 4ème étape : Dès réception des demandes de financement présélectionnées et de toutes les pièces justificatives, le 15 mai 2014 au plus tard, le Secrétariat de l’UNESCO procédera à une évaluation technique pour s’assurer que les dossiers sont complets, entrent dans les domaines d’intervention du FIDC, et sont donc éligibles. Ensuite le Secrétariat de l’UNESCO informera les Commissions nationales sur les demandes présélectionnées, si celles-ci ont été retenues pour l’évaluation par le Groupe d’experts ou ont été jugées non-éligibles.  A ce stade, les Commissions nationales informeront les candidats sur le statut de leur demande.

    Les OING peuvent présenter, avant le 15 mai 2014, minuit HEC, un maximum de deux demandes, accompagnées d’un soutien écrit des pays bénéficiaires, directement au Secrétariat de l’UNESCO, qui procédera à une évaluation technique pour s’assurer que les dossiers sont complets, relèvent des domaines d’intervention du FIDC et sont donc éligibles. Le Secrétariat de l’UNESCO informera les OING sur le statut de leur demande.

  • 5ème étape : Toutes les demandes de financement éligibles seront évaluées par un groupe international d’experts représentant les six régions de l’UNESCO. Selon les critères établis pour le FIDC, chaque demande sera examinée par deux membres du groupe d’experts.

  • 6ème étape : Les recommandations finales du groupe d’experts seront adressées au Comité intergouvernemental qui décidera si les demandes peuvent bénéficier d’un financement du FIDC, durant sa huitième session ordinaire au Siège de l'UNESCO à Paris, du 9 au 11 décembre 2014. 

Une seule demande de financement pourra être retenue par le Comité intergouvernemental par bénéficiaire (Partie, ONG, OING).

Retour en haut de la page