La continuité politique

Comme cela a été abordé en première partie, la plupart des stratégies d’une politique de développement de l’industrie culturelle et créative nécessitent des délais dépassant ceux du cycle électoral. Il est donc nécessaire de protéger politiquement un processus qui requiert du temps pour atteindre sa maturité. Pour y parvenir, il convient d’obtenir un soutien actif des différents acteurs impliqués (tant au sein du secteur public que dans le secteur privé) car ils sont les meilleurs défenseurs de la politique à laquelle ils adhèrent. Chaque nouveau responsable institutionnel souhaite laisser son empreinte et cela passe parfois par la destruction des initiatives passées, aussi longues et profitables aient-elles été. De même, les transitions politiques entraînent des changements dans la composition d’une équipe, y compris de ses responsables. Face à cette situation, il est nécessaire de valoriser de manière appropriée chacun de ces changements, car la continuité d’une politique dépend en grande partie de l’équipe qui en a la charge. En particulier, il faut pouvoir bénéficier de la connaissance des personnes qui ont participé à la genèse des projets et accompagné leur développement par un système d’archivage bien construit et facilement accessible.

Retour en haut de la page