Maximiser les chances de réussite de sa politique

Il paraît approprié de connaître les orientations nationales en matière de développement culturel et de s’y référer de manière à légitimer une stratégie et à lui garantir une cohérence par rapport aux priorités du pays. Cela vous permettra aussi de mesurer tous les dispositifs existants en matière de soutien aux industries culturelles et créatives, et ainsi de mobiliser des ressources humaines et financières complémentaires aux moyens de la collectivité locale. Il en va de même pour les dispositifs internationaux. Il peut être très utile d’établir un système de veille sur les financements bilatéraux et multilatéraux destinés aux collectivités locales.

Les éléments analysés dans la phase de diagnostic permettront de dessiner votre politique. Dans certaines collectivités, il s’avérera nécessaire de créer un service ou un poste spécifiquement dédié aux problématiques des industries culturelles et créatives, dont les missions devront être précisées. Dans tous les cas, vous devez veiller à ce que les objectifs identifiés pendant cette phase soient transcrits en programmes d’actions répondant aux besoins des opérateurs, réalisables, durables, communicables et évaluables.

De manière générale, les facteurs suivants contribueront au succès de votre politique :

  • La collaboration entre les différents niveaux d’intervention publique ;
  • L’inscription de votre politique dans les orientations nationales, dans le respect du cadre législatif du secteur des industries culturelles et créatives ;
  • La reconnaissance et l’adhésion des acteurs publics et privés du secteur ;
  • Leur participation et leur implication dans la mise en œuvre des programmes d’action ;
  • Une vision à long terme des effets de votre politique ;
  • L'établissement d’indicateurs de suivi et d’évaluation de vos actions.

 

 

Retour en haut de la page