Stratégies préconisées pour favoriser la continuité de votre action

Pour assurer la continuité des politiques publiques (et en même temps agir sur le secteur privé), on peut envisager de :

1.   Garantir la disponibilité des ressources par la désignation de leur affectation à moyen et à long terme.

Cela implique des procédures administratives pour l’achat différé ou avancé de biens et de services, en particulier des biens d’équipement pour son propre service et pour d’autres organisations.

2.   Formaliser les compromis à travers des instruments juridiques spécifiques.

La formalisation de conventions avec d’autres organisations publiques ou privées renforce les compromis mutuels et assure la continuité pluriannuelle des stratégies. Une procédure fréquemment utilisée consiste à accorder des contrats/programmes pluriannuels d’appui aux initiatives les plus intéressantes ou les plus solvables.

3.   Établir le consensus social.

Formaliser les cadres d’échange, de dialogue et de négociation collective avec les différents acteurs sociaux impliqués (chambres de commerce, associations professionnelles ou syndicats).

4.   Construire un pacte politique.

Rechercher un consensus entre les différentes forces politiques pour s’accorder sur les objectifs communs sur le long terme. La mise en œuvre d’actions de soutien aux industries culturelles et créatives est en définitive une politique d’État qui fédère avant tout l’intérêt commun, bien au-delà des intérêts partisans.

5.   Communiquer sur les avancements en temps et en heure.

La diffusion généralisée d’informations sur l’exécution du projet et sur ses résultats partiels contribue à créer un consensus sur le projet. Elle permet de donner de la visibilité et garantit ainsi sa continuité.

6.   Établir des mécanismes permanents de contrôle.

L’évaluation des procédures et des résultats partiels permet de corriger les erreurs et de prendre des décisions qui améliorent la mise en œuvre de la politique.

Retour en haut de la page