Subventions ou aides financières directes

Aide sélective : subvention spécifique orientée pour favoriser certaines œuvres ou certains produits culturels.

 Aide générale : mécanisme automatique de subvention qui couvre n’importe quel bénéficiaire potentiel réalisant une activité en lien avec l’objet de la subvention et correspondant aux indicateurs fixés au préalable, par exemple : nombre de produits, volume de vente, etc.

Aide structurelle : dotation en ressources pour soutenir le développement à long terme d’une entreprise culturelle et non des projets ponctuels : subventions pour le remplacement des équipements, investissement technologique, construction et réhabilitation de nouveaux locaux, etc.

Aide conditionnelle : des subventions à fonds perdu octroyées en fonction de l’accomplissement de certaines obligations de la part de bénéficiaires : dotation en fonds propres d’une partie de l’investissement, développement d’un plan d’affaire complémentaire, etc.

Aide remboursable : apport, qui n’est pas à fonds perdu, mais qui dans le cas d’un projet parvient à couvrir les frais que le bénéficiaire doit rembourser ultérieurement ; en général le fonds se réalimente avec les éléments remboursés.

Prix et récompenses : contribution à une activité particulière choisie par un jury dans le but de montrer publiquement la qualité d’une création et de permettre la capitalisation de nouveaux projets.

Retour en haut de la page