Identifier votre champ d’action

Identifier le champ d’action des industries culturelles et créatives implique de connaître les logiques de fonctionnement qui régissent le comportement des différents acteurs intervenant dans le secteur. Cela peut notamment se faire en identifiant les acteurs et en les situant dans la chaîne de production. Ainsi, l’importance de chacun (en terme d’influence, de taille, de production, de prestige, etc.) et la teneur des relations qu’ils entretiennent entre eux et avec les pouvoirs publics pourront être établies.

Il faut garder à l’esprit que, dans le secteur des industries culturelles et créatives, l’importance d’un opérateur, d’une organisation ou d’une entreprise ne dépend pas uniquement de son potentiel économique mais aussi d’autres critères tels que sa réputation ou sa qualité. Par exemple, de petites maisons de disques indépendantes peuvent avoir une plus grande influence et une plus grande proximité avec un certain public que certaines entreprises multinationales disposant d’une grande capacité financière. D’autre part, il faut veiller à ce que les petites et très petites entreprises se sentent concernées et prises en compte dans les actions que vous souhaitez proposer car elles ont souvent tendance à considérer que les politiques de développement sont essentiellement destinées aux grands groupes. Or ces petites entreprises sont des acteurs importants et relativement dynamiques dans les secteurs des industries culturelles et créatives.

L’ensemble des opérateurs intervenant dans chaque filière correspond à ce que nous appelons la chaîne de production. Celle-ci va de l’idée du produit jusqu’à son utilisation par le consommateur ou l’utilisateur. Quel que soit le produit final, la chaîne de production passe par les maillons suivants :

 

Les graphiques des pages suivantes (32 - 35) présentent des exemples de la chaîne de valeur dans les arts visuels et dans l’industrie de la musique.

À ce stade, il est nécessaire de faire un rapide état des lieux des filières visées par votre stratégie. Mais au-delà des aspects économiques du secteur, vous devez également veiller à analyser les politiques publiques passées et présentes dans votre domaine d’intervention. Il est en effet très important de connaître les antécédents de l’action publique sur votre territoire et d’analyser l’attitude de l’État, des entre- prises, des organisations professionnelles, des regroupements syndicaux et des autres groupes sociaux dans chaque filière. Le choix du laisser-faire de la part des pouvoirs publics doit aussi être pris en compte car il constitue une politique à part entière.

Une fois que les informations auront été collectées, vous pourrez les intégrer dans un rapport qui devra permettre de répondre aux questions suivantes :

1.   Quel est le niveau de développement des différents maillons qui composent la filière ?

2.   Dans quelles filières est intervenu et intervient l’État ? Quels en ont été/sont les résultats ?

3.   Quel est le niveau de développement des entreprises dans chaque filière?

4.   Quel est le niveau de développement des associations professionnelles?

5.   Quelles sont les principales forces et les principales faiblesses des filières?

6.   Quels sont les principaux problèmes qui entravent les relations entre le secteur public et le secteur privé ?

7.    Quelles sont les entreprises leader dans chaque filière ? Couvrent-elles la demande locale ?

8.   Ont-elles une capacité suffisante pour exporter ? Peuvent-elles la créer ?

9.   Quelle est la situation du personnel technique ? Existe-t-il des capacités techniques au niveau local ? Existe-t-il des formations aux nouvelles technologies ?

10. Le secteur des industries culturelles et créatives a-t-il accès au marché des capitaux ? Existe-t-il un équilibre entre les filières ? Leur taille est-elle suffisante ?

11. Comment est approvisionné le marché interne ? Quelle est la part des biens et services couverte par l’offre locale ?

12. La demande est-elle couverte entièrement ou partiellement par l’importation ? D’où proviennent les biens et services culturels ? Dans quels pourcentages? 

Vous pouvez affiner votre rapport en introduisant davantage de questions selon votre propre contexte.

 

Comment élaborer un rapide état des lieux du secteur sur lequel vous souhaitez intervenir

L’objectif est d’obtenir des informations exhaustives, fiables et actualisées. Pour ce faire, il est préférable de procéder par étapes :

1.   Collecter l’information disponible dans votre service : rapports, statistiques, rapports de gestion antérieurs, publications internationales ;

2. Collecter les ressources documentaires que chaque filière a publiées :

publications des syndicats et des chambres de commerce, rapports de salon et d’expositions, livres et revues spécialisées, etc. ;

3. Prendre contact avec les chambres de commerce et regroupements syndicaux

des différentes filières pour identifier les entreprises et les organisations qui les composent ;

4. Contacter les personnes ressources pour connaître les principaux problèmes

qui touchent chaque filière. Grâce à leurs parcours professionnels et leurs expériences, elles connaissent de près les conflits, les problèmes, les objectifs et les attentes des acteurs principaux de la filière ;

5. Identifier les destinataires intermédiaires et finaux des précédentes politiques

de développement en gardant à l’esprit que chaque informateur défend ses intérêts ;

6. Évaluer les résultats obtenus jusqu’à présent.

Retour en haut de la page