Identifier les ressources

Toute politique publique nécessite la mobilisation de trois types de ressources : le personnel, le cadre réglementaire qui conditionne la future action et les ressources financières.

Le personnel

L’élaboration et la mise en œuvre de votre stratégie sont avant tout un travail d’équipe. L’équipe dont vous disposez peut être déjà formée à cette étape et les personnes qui la composent ne sont pas nécessairement spécialisées dans le domaine des industries culturelles et créatives. Dans ce cadre, il est important de bien connaître vos collaborateurs/trices, et notamment :

1.   la formation et la spécialité de chacun(e) ;

2.   les missions et le travail qu’il/elle a l’habitude d’effectuer ;

3.   le type d’activité qui l’intéresse ;

4.   les différents aspects de sa personnalité ainsi que sa carrière professionnelle. Par ailleurs, chacun ayant sa personnalité et ses intérêts, vous devez créer les conditions favorables pour tirer le meilleur de votre équipe. À cette fin, vous devez veiller à ce que chaque personne :

1.   soit motivée ;

2.   travaille dans un environnement positif et chaleureux ;

3.   dispose de la technologie et du matériel nécessaire à la réalisation de ses tâches ;

4.   ait à l’esprit ce que l’on attend précisément d’elle.

Vous pourrez ressentir le besoin d’avoir recours à du personnel supplémentaire pour mener à bien votre stratégie. Une fois le plan d’action établi, vous serez en mesure d’affiner les nouveaux profils professionnels à intégrer dans l’équipe. Avant toute embauche, il convient cependant de vérifier si le travail à réaliser ne peut pas être accompli en interne.

Le cadre réglementaire

Il convient également d’analyser la législation en vigueur dans le domaine des industries culturelles et créatives et d’en identifier les éventuelles lacunes. Les contextes nationaux varient. Dans certains pays, les grandes lignes d’une politique de développement des industries culturelles et créatives peuvent être présentes au niveau constitutionnel. De même, dans certains cas, les différentes lignes d’action d’une politique peuvent être définies dans le cadre de lois générales ou spécifiques, alors que dans d’autres, elles le sont via des décrets ou d’autres instruments issus du pouvoir exécutif. Toute cette information juridique, convenablement rassemblée et classée, sera extrêmement importante pour aborder les étapes suivantes de votre politique. Il s’agit d’un travail complexe car les normes d’ordre général touchant d’autres secteurs, comme la loi sur les impôts ou la réglementation du commerce extérieur, ont une incidence sur les industries culturelles et créatives. Cela signifie aussi que la création de nouvelles lois ou la modification de certains aspects du cadre législatif en vigueur peuvent avoir des conséquences sur d’autres secteurs.

Les ressources financières

Une équipe compétente et motivée, un cadre juridique approprié sont des conditions nécessaires mais pas suffisantes pour l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de développement des industries culturelles et créatives. Les ressources financières — généralement faibles pour l’action publique dans le domaine de la culture — ont une importance capitale. Elles peuvent provenir de différentes origines, les plus courantes étant :

Les ressources budgétaires

Les ressources provenant du Trésor Public : leur affectation incombe au ministère de l’Économie et du Budget ou à une institution similaire. Il est très important d’avoir un contact direct et régulier tant avec son responsable politique qu’avec le bureau en charge de la planification budgétaire de chaque département. S’il n’existe pas, il sera opportun de créer au sein de sa propre organisation une équipe spécialisée qui se chargera d’accompagner le processus d’élaboration et d’affectation du budget de son origine jusqu’à son exécution.

Les ressources propres : elles peuvent provenir de la vente de biens ou de services produits par l’organisation en charge de la politique ; par exemple, la publication de livres, la location d’infrastructures comme des studios d’enregistrement audiovisuel (cinéma, TV, radio) ou encore l’exploitation commerciale d’émissions de radio ou de télévision.

Les ressources extrabudgétaires

Les ressources fiscales spécifiques : elles proviennent de l’encaissement de taxes, de l’administration de fonds de développement alimentés par des retenues fiscales ou d’autres mesures de cet ordre. Elles sont habituellement utilisées comme un instrument de redistribution économique. À titre d’illustration, le gouvernement ivoirien a instauré en 2009 une nouvelle taxe sur les communications internationales dont un pourcentage est affecté à un Fonds pour la culture.

Les ressources issues de crédits d’organismes internationaux : le système financier international met à disposition plusieurs instruments de crédit destinés au développement industriel.

La recherche de ce financement requiert du temps et des efforts. D’abord pour obtenir le montant maximum, mais également pour se plier aux procédures spécifiques et contacter les interlocuteurs pertinents de chaque organisation.

Si certaines sources de financement mentionnées plus haut ne sont pas disponibles ou sont insuffisantes, il convient d’élaborer un plan pour les développer et identifier, pour chaque catégorie d’action, d’autres sources de financement.

Les autres ressources à prendre en compte

Ressources en informations : les centres de documentation et de recherche, les bibliothèques, les spécialistes et les experts peuvent vous fournir des informations précieuses pour l’élaboration de votre politique.

Ressources réglementaires : certains règlements peuvent êtres élaborés par votre organisation, alors que d’autres requièrent l’intervention d’organes législatifs compétents.

 Ressources relationnelles : votre carnet d’adresses peut être une ressource intéressante pour établir les contacts opportuns, identifier les personnes ressources qui vous aideront à parfaire votre politique et à maximiser vos chances de mobiliser d’autres moyens d’action.

Suggestions

A. Créez une équipe spécialisée dédiée à l’étude et à l’élaboration de normes ; elle pourra également gérer le processus d’approbation et de vote par les pouvoirs publics. Cette équipe pourra être mobilisée en interne ou recrutée spécifiquement à cet effet.

B. Consacrez du temps à l’étude des procédures d’utilisation de vos ressources financières. La réglementation publique pour l’achat et l’embauche est généralement complexe. C’est pour cette raison que la période entre la prise de décision et la réalisation effective est souvent longue.

C. L’augmentation des ressources budgétaires nécessite des négociations complexes avec des interlocuteurs distincts. C’est pourquoi, il est important de consacrer du temps à établir des relations productives avec chacun d’entre eux.

 

Retour en haut de la page