La culture et les Droits de l’homme

Cardinal Roger Etchegaray et au Grand Mufti de Bosnie Mustafa Ceric recevoir le Prix Felix Houphouët-Boigny 2003 ainsi que. Photographe: Michel Ravassard © UNESCO

“Personne ne peut invoquer la diversité culturelle pour enfreindre les Droits de l’homme institués par la loi internationale, ni pour limiter leur portée."

UNESCO, 2001,  Déclaration Universelle sur la Diversité Culturelle

La nature universelle des Droits de l’homme est clairement établie dans la loi internationale de la Charte des Nations Unies « pour tous sans distinction ». A travers toutes ses Conventions sur la culture, l’approche de l’UNESCO est fermement basée sur ce principe. L’accent est mis sur la reconnaissance, la compréhension et la tolérance des autres cultures sur la base d’une éthique mondiale obligatoire qui s’appuie sur les valeurs universelles et le respect mutuel au-delà des frontières culturelles. 

Les Droits de l’homme comprennent de nombreux droits à la culture très importants auxquels nous devons porter une attention égale, tels que le droit de participer à la vie culturelle, apprécier sa culture, etc… Cependant, même ceux-ci ne sont pas illimités. Selon la loi internationale, le droit à la culture s’arrête là où elle impacte un autre droit de l’homme.

Retour en haut de la page