Alimentation et eau

Traditionnel système de gestion de l'eau dans la vallée du M'Zab en Algérie. © Michel Brodovich.

Dans une période où le besoin en ressources de base comme l’eau et la nourriture est une nouvelle épreuve pour la planète, les modèles de consommation et les techniques de gestion environnementale des locaux, ruraux ou des autochtones sont de plus en plus reconnus. Cela signifie une production à petite échelle, avec peu de surplus et une faible consommation d’énergie, une approche centrée sur la protection de la terre et des ressources naturelles qui évitent le gaspillage et l’épuisement des ressources naturelles.

Les techniques traditionnelles de gestion de la terre peuvent représenter une grande source d’inspiration pour une approche plus durable de l’utilisation de l’eau douce. Les techniques traditionnelles d’irrigation peuvent être réutilisées dans des projets de développement modernes et assurer une utilisation plus respectueuse de l’environnement. Confrontés à une croissance de la population et à une dégradation environnementale, les peuples de l’Oasis Saharienne d’Algérie ont compris qu’en réutilisant les techniques traditionnelles d’irrigation, ils soutiennent des pratiques respectueuses de l’environnement. Ils ont ainsi décidé d’entretenir les palmiers et de réhabiliter les foggaras, un système d’irrigation traditionnel ingénieux, efficace et durable dont les galeries souterraines drainent l’eau par la force de la gravité. L’eau est pompée en profondeur et transportée par des canaux qui n’abiment pas l’écosystème.

Retour en haut de la page