La contribution de la culture au développement durable

Lycée académique des langues orientales, cours de danse hindoue. Photographe: Muratova Auli © UNESCO/ASPnet

“La culture est la source de notre progrès et de la créativité, elle doit être entretenue avec précaution afin qu’elle grandisse et se développe." Commission Mondiale pour la Culture et le Développement

Au plus profond de nos cœurs, nous comprenons tous que la qualité de notre vie dépend en grande partie de notre capacité à s’investir dans notre culture et à en profiter. Nous savons instinctivement, sans besoin d’explications, que maintenir un lien avec le caractère unique de notre environnement historique et naturel, en complément de la langue, de la musique, de l’art et de la littérature qui nous ont accompagné toute notre vie, est fondamental pour notre bien-être spirituel  et pour donner un sens à notre vie. La culture donne une valeur intrinsèque à une société, quelle que soit sa place dans l’indice du développement humain. Cette valeur est évidente pour chacun et donne des résultats pour le développement en lui-même.

Cependant, quand il s’agit d’articuler les différentes manières dont la culture contribue au développement durable, particulièrement aux objectifs définis dans les priorités du Rio+20, le lien est moins évident. Et pourtant, le rôle de la culture est majeur et irremplaçable dans la création d’emplois verts, dans la réduction de la pauvreté et la mise en place de villes durables, dans l’accès sécurisé à l’eau et à la nourriture, dans la préservation des ressources des océans et des forêts, et dans le renforcement de la résilience des collectivités face aux catastrophes. Mais dans la pratique, comment cela s’opère-t-il?

L’UNESCO soutient que placer la culture au cœur de nos stratégies est à la fois la condition pour permettre le développement durable, et un puissant vecteur pour sa réalisation.

Retour en haut de la page