Les temps changent

Siège de l'UNESCO à Paris - Des Délégués permanents participent à la 35ème Conférence générale de l'UNESCO. Photographe: Michel Ravassard © UNESCO

“Nous reconnaissons la diversité du monde et le fait que toutes les cultures et civilisations contribuent à l’enrichissement de l’humanité. Nous mettons l’accent sur l’importance de la culture pour le développement et sa contribution aux Objectifs du Millénaire  pour le Développement." Source: «Tenir les engagements pris: Atteindre les Objectifs du Millénaire  pour le Développement », Déclaration des Nations-Unies, Sommet pour les Objectifs du développement millénaire, 2010.

En 2010 et 2011, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté trois résolutions historiques qui ont marqué un changement radical dans la perspective de la culture : on passe d’une vision de la culture comme « figurative » ou secondaire aux initiatives clefs du développement, à une vision qui reconnait son rôle essentiel dans la mise en place de défis mondiaux effectifs et durables.

Suivant le Sommet des Nations Unies de 2010 sur les OMD et sa résolution « Tenir les engagements pris: Atteindre les Objectifs du Millénaire  pour le Développement », deux autres résolutions importantes, dédiées spécifiquement à la culture au développement ont été adoptées. Elles soulignent l’importance de la culture comme « un élément essentiel du développement humain, une source d’identité, d’innovation et de créativité pour l’individu et la communauté ».

Les Résolutions ont aussi mis en avant le fait que la culture soit “un facteur majeur dans la lutte contre la pauvreté, en contribuant à la croissance économique et à s’approprier les processus de développement”. Elles ont reconnu « l’impact positif de la culture dans la réalisation des objectifs du développement durable, y compris les Objectifs du Millénaire  pour le Développement ».

Les implications opérationnelles de ce changement de paradigme n’ont cependant pas été complètement élaborées dans les politiques de développement et les programmes. Le temps est venu de mettre en action et d’intégrer complètement la culture dans la mise en pratique du programme du développement mondial, en accord avec le travail des 18 entités des Nations Unies qui ont déjà pris des mesures à cet effet.

Retour en haut de la page