Programme Méditerranée

Le Programme Méditerranée fédère l’ensemble des activités de l’UNESCO ayant pour théâtre la Méditerranée. Assurant la circulation interne de l’information sur les activités méditerranéennes des différents secteurs de l’Organisation, il joue aussi un rôle de veille active et de mutualisation. Il associe également à son action la société civile.

Outre cette fonction essentielle de « facilitateur de coopération » entre projets existants, le Programme se concentre actuellement sur la promotion de trois activités emblématiques conçues sous forme de réseaux. L’objectif majeur de ces trois activités est le développement du Dialogue interculturel en Méditerranée à partir de domaines concrets :

  • La Navigation du Savoir, Réseau des Arsenaux de la Méditerranée
  • Le réseau des zones protégées, parcs et jardins de la Méditerranée
  • Le réseau de l’artisanat et des métiers d’art

La Navigation du Savoir, Réseau des arsenaux historiques de la Méditerranée, se concentrera sur la dimension culture maritime de la Méditerranée; L’objectif du point de vue du dialogue interculturel est double :

  • Transformer ces lieux de savoir, mais aussi de travail forcé et de guerre, conçus sur des plans similaires sur les quatre rives, et construisant à travers l’histoire les mêmes bateaux, en lieux de culture, de dialogue et de paix.
  • Promouvoir les métiers traditionnels de la mer, illustrer les similitudes, différences et interfécondations culturelles tout en contribuant à leur préservation et à la création d’emplois (Charpente maritime traditionnelle, voilerie, etc.).Il s’agit aussi de développer et mettre en valeur, à partir de projets-pilotes, les patrimoines naturel, culturel, matériel et immatériel, flottant et subaquatique des pays méditerranéens, comme enjeu de développement économique durable, notamment par la création d’itinéraires terrestres et maritimes de tourisme culturel, écoculturel et interculturel.

Le réseau des zones protégées, parcs et jardins de la Méditerranée. Point de jonction des patrimoines naturel et culturel, les jardins expriment les rapports étroits entre la civilisation et la nature à une époque donnée. Modélisation du monde et/ou du paradis, reconstruction de la nature par l’Homme, ils sont les lieux par excellence de la rencontre, de la méditation et du dialogue. Ils ont été aussi dans l’Histoire le point de convergence de projets politiques et de leur symbolique, une expression artistique de l’idéologie dominante (pensons à l’Alhambra ou à Ferare).

Ce réseau, en cours de constitution, piloté par le parc de Gouraya en Algérie, entend aborder le Dialogue des cultures en Méditerranée autour de cette double expression des conceptions de la nature et de l'ordre du monde. Il fera connaître l’influence du jardin arabo-islamique sur le jardin européen à travers l’Andalousie et l’Italie du Sud. Il sera aussi créateur d’emplois à travers les métiers de l’horticulture, de la recherche et du tourisme culturel.

Le réseau de l’artisanat et des métiers d’art en Méditerranée. Il s’agira ici d’étudier les interfécondations culturelles à travers des métiers très concrets et représentatifs de la culture méditerranéenne. Il est apparu plus sage, au lieu de multiplier les projets, de réunir en un seul réseau l’ensemble des artisanats et métiers d’art, travail du verre, de la poterie et du cuir, arts de la table, cuisine, tapisserie, ferronnerie, vêtement et tissus. Chaque domaine sera confié à un correspondant spécialisé au sein du réseau. L’importance prise par certaines branches pourra ultérieurement entraîner la création de réseaux spécifiques autogérés (réseau de la mode, réseau des arts culinaires etc.), permettant d’associer recherche, constitution d’ateliers et réalisation de salons. Ce réseau sera également en mesure d’assurer progressivement son développement propre et son autonomie financière.

Retour en haut de la page