Résistances et abolition

Révolte à bord© UNESCO

Peu connues, les grandes révoltes des esclaves ont commencé dans le monde Arabo-musulman et notamment par celle des Zendj au 9ème siècle, dans la région de Basra en Irak.

Le vent d’insurrection s'abat sur la traite transatlantique vers les années 1730 et atteint sa période charnière avec la révolte historique de Saint Domingue dans la nuit du 22 au 23 août 1791. Elle aboutira à la révolution haïtienne et à l’indépendance d’Haïti en 1804. [Voire la chronologie du processus]

C'est entre la fin du 16ème et le début du 19ème siècle que seront adoptés en Europe, aux Amériques, dans les Caraïbes, en Asie et dans le monde Arabo-musulman les actes d’abolition, souvent limités à l’aire d’influence ou à la juridiction des pays concernés. D'où la nécessité pour la communauté internationale de se doter d'instruments normatifs à portée universelle. 

De nombreux inconnus et quelques personnages historiques auront toutefois préparé le terrain dont :

Retour en haut de la page