FAQs

Qui était Victor Schoelcher?

Réponse :

Humaniste français, homme d'état et écrivain, Victor Schoelcher (1804-1893) consacre sa vie et sa fortune à l'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises.

Né à Paris en 1804, et après de courtes études secondaires, il reprend la prospère manufacture de porcelaine de son père. Mais ses centres d'intérêt se révèlent être la musique, les lettres et la politique.

Lors de son séjour au Mexique, à Cuba et dans le sud des États-Unis à la recherche de nouveaux clients (1829-1831), il découvre la réalité de l'esclavage et amorce sa carrière d'auteur abolitionniste. Ses écrits se concentrent sur les avantages sociaux, économiques et politiques apportées par l'abolition, ceci à partir des résultats de l'émancipation dont jouisent déjà les colonies britanniques (1834-1838). Schoelcher défend l'idée de l'exploitation du sucre dans les colonies reposant désormais sur la construction de grandes usines.

A la révolution de 1848, Schoelcher revient en hâte en France pour prendre rendez-vous en tant que Sous-secrétaire d'état pour les colonies. Il institue et préside une commission pour l'abolition de l'esclavage dont le décret fut adopté par le gouvernement provisoire le 27 avril 1848: plus de 260.000 personnes acquièrent leur liberté dans les Amériques, en Afrique et dans l'Océan indien.

En 1851, Schoelcher s'étant opposé au coup d’état de Louis Napoléon est contraint à l'exil en Angleterre et en Belgique jusqu'à la chute de Napoléon (1870). A son retour, Schoelcher regagna sa place à l'Assemblée nationale pour la Martinique et la Guadeloupe, siègeant à l'extrême gauche de l'hémicycle. En 1875, il était élu sénateur à vie.

Victor Schoelcher meurt en 1893. Ses cendres sont tranférées au Panthéon à Paris en 1949.

En savoir plus

Retour en haut de la page