Commémorations

Timbre à l'effigie de Toussaint Louverture - Libre de droit

Plusieurs célébrations rassemblent la communauté internationale autour de la question de la traite négrière et de l’esclavage. Elles offrent l’occasion d’un nécessaire devoir de mémoire sur cette page sombre de notre histoire pour honorer toutes les victimes de quatre siècles de tragédie humaine, mais également ceux qui se sont opposés et ont triomphés de ce crime contre l’humanité.

Ces journées commémoratives donnent aujourd'hui l'occasion d'approfondir la réflexion sur les conséquences contemporaines de cette tragédie et interpellent  sur ses implications dans nos société ; racisme et discrimination raciale, intolérance, mais également toutes les formes modernes d’esclavage, d’exploitation de la personne humaine.

  • Journée internationale du souvenir des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique (25 mars)

L'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 17 décembre 2007 la Résolution A/RES/62/122, adoptant le 25 mars comme Journée internationale du souvenir des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique. Cette commémoration a pour but de mettre en lumière les 400 années qu'a durée la traite transatlantique des esclaves, de même que ses conséquences à long terme dans le monde. Continuer

  • Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition (23 août)

En réponse au grand intérêt et aux attentes suscitées par le lancement en 1994 du projet de l'UNESCO La Route de l'esclave, la Conférence générale de l'Organisation, par sa Résolution29/C40, a proclamé le 23 août Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition". Les enjeux de cette célébration visent la restauration d’une vérité historique, le développement de la solidarité internationale, la promotion de la tolérance et des droits de l’homme par une implication et une mobilisation de tous (Etats membres, organisations internationales et intergouvernementales, société civile et secteur privé).

Cette date symbolise le fait que les esclaves ont été les principaux acteurs de leur libération et permet de se souvenir de l'emblématique insurrection qui, dans la nuit du 22 au 23 août 1791, libéra l’île de Saint-Domingue de l'esclavage et favorisa la création de la première République Noire; Haïti, et la République Dominicaine. Continuer

  • Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage (2 décembre)

La Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage rappelle la date historique de l'adoption par l'Assemblée générale des Nations Unies de la Convention pour la répression et l'abolition de la traite des êtres humains et de l'exploitation de la prostitution d'autrui, le 2 décembre 1949 (Résolution 317 (IV). Cette convention constitue le premier instrument à vocation universelle qui abolit l’esclavage sous toutes ses formes. Continuer

  • Année internationale de commémoration de la lutte contre l'esclavage et de son abolition (2004) 

Par sa Résolution 57/195, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé 2004 Année internationale de commémoration de la lutte contre l'esclavage et de son abolition. Cette année marque à la fois le bicentenaire de la proclamation du premier Etat noir, Haïti. Ce pays symbolise le combat et de la résistance des esclaves qui a permis le triomphe des principes de liberté, d'égalité, de dignité, des droits de la personne. Cette commémoration a également donnée l'occasion des retrouvailles fraternelles entre l'Afrique, l'Europe, les Caraïbes et les Amériques. Continuer

Autres commémorations similaires:

Retour en haut de la page