24.09.2012 - UNESCOPRESS

La Directrice générale de l’UNESCO s’inquiète de la recrudescence des meurtres de journalistes en Somalie

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a exprimé aujourd’hui sa préoccupation suite à la vague de journalistes tués en Somalie au cours de la semaine écoulée. Cinq journalistes ont trouvé la mort dans trois attaques distinctes survenues les 16, 20 et 21 septembre.

« Je suis choquée par la soudaine recrudescence de violence visant les médias en Somalie », a déclaré la Directrice générale. « Je m’associe au gouvernement somalien pour condamner fermement ces meurtres qui sont un affront pour toute la population. Ils constituent aussi une violation extrême du droit à la liberté d’expression et à la liberté de la presse, toutes deux essentielles à l’édification et au fonctionnement de démocraties solides, et d’une importance particulière dans un pays qui cherche à se reconstruire après tant d’années de conflit ».

Au cours de l’attaque survenue le 21 septembre, le journaliste de radio bien connu Hassan Youssouf Absuge a été abattu alors qu’il quittait les studios de Radio Mantaa, une radio indépendante dont il était le directeur des programmes.

Le 20 septembre, trois journalistes –Liban Ali Nur, chef de l’information à la télévision nationale somalienne, Abdisatar Daher Sabriye, chef de l’information à Radio Mogadiscio et Abdirahman Yasin Ali, directeur de Radio Hamar (Voix de la démocratie)- ont été tués et quatre autres blessés lors d’un attentat suicide perpétré dans un café fréquenté par les journalistes de Mogadiscio, la capitale.

Quatre jours auparavant, le caméraman indépendant Zakariye Mohamed Mohamud Moallim avait été abattu dans le quartier de Nasib Bundo, à Mogadiscio.

« J’exhorte les autorités somaliennes à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour traduire les auteurs de ces crimes scandaleux en justice », a ajouté Irina Bokova

Ces derniers meurtres portent à 13 le nombre de journalistes tués en Somalie cette année et à 26 le nombre de ceux qui ont trouvé la mort depuis 2008. Ils sont recensés sur la page du Mémorial des journalistes assassinés.

***

Contact médias : Sylvie Coudray, +33 (0) 1 45 68 42 12

 

L’UNESCO est l’agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page