13.06.2012 - Culture Sector

13 pays en développement œuvrent au renforcement de leurs politiques et industries culturelles

Studio de Michael Adams © Avril Joffe

Des missions d’assistance technique UNESCO financées par l’Union européenne ont eu lieu en Argentine et aux Seychelles. Elles sont en cours au Burkina Faso, en République démocratique du Congo, à Maurice et au Viet Nam et seront entreprises prochainement à la Barbade, au Cambodge, à Haïti, au Honduras, au Kenya, au Niger et au Malawi.

Des missions d'assistance technique dans le domaine des politiques culturelles et des industries culturelles sont réalisées par des experts reconnus qui ont été sélectionnés dans le cadre de ce programme lors de la constitution d'une Banque d'expertise. Ces missions fournissent aux pays bénéficiaires une expertise de haut niveau qui les accompagne dans leurs efforts actuels de renforcement des capacités humaines et institutionnelles ayant pour but de développer des politiques qui soutiennent l'émergence d'industries culturelles et créatives dynamiques. Ces activités sont conçues à travers une série de consultations et de validations nationales et/ou locales afin d'assurer que chaque mission corresponde aux besoins et aux priorités des pays bénéficiaires.

Premiers résultats
La ville de Buenos Aires et le gouvernement des Seychelles ont déjà bénéficié de missions d'assistance technique fin 2011 et début 2012. Les résultats sont les suivants : une évaluation exhaustive du secteur audiovisuel de Buenos Aires et des recommandations stratégiques visant la transformation de la ville en un centre mondial de production de contenu audiovisuel pour enfant en langue espagnole ; une nouvelle politique pour les industries créatives et une stratégie pour le secteur de la musique aux Seychelles qui visent à doter les artistes et les entrepreneurs culturels des compétences nécessaires pour répondre aux tendances globales du secteur.

Missions en cours
Des missions d'assistance technique sont bien avancées au Burkina Faso, en République démocratique du Congo (RDC), à Maurice et au Viet Nam. L'assistance technique au Burkina Faso est centrée sur le développement d'une stratégie et d'un plan d'action afin de faire de l'intégration de modules culturels et artistiques dans les cursus scolaires une réalité. La mission en RDC soutient le développement d'une politique culturelle exhaustive, conçue localement et qui met en œuvre la Convention de 2005. L'assistance à Maurice porte sur le développement d'une stratégie claire pour la création d'un environnement propice au développement des industries culturelles du pays. Enfin, l'objectif de la mission au Viet Nam est d'accroitre les opportunités de financement pour ces industries à travers de multiples mécanismes et un cadre juridique.

Prochaines étapes
Des missions d'assistance techniques auront lieu au deuxième semestre 2012 à la Barbade, au Cambodge, à Haïti, au Honduras, au Kenya, au Malawi et au Niger. L'assistance à la Barbade, au Kenya et au Niger aura pour but de renforcer l'entreprenariat culturel, avec une attention particulière portée à la formation des formateurs locaux au Kenya (musiciens et artistes visuels) et au Niger (personnel de l'Agence de formation des entreprises et industries culturelles au Niger). La mission au Honduras portera principalement sur le développement de modèles commerciaux novateurs visant à renforcer la gestion et la durabilité des industries culturelles. Enfin, les missions au Cambodge et au Malawi assisteront ces pays dans l'ébauche et la mise en œuvre de politiques culturelles qui visent à faciliter le développement des industries culturelles.

L'UNESCO a, pour la première fois, établi un partenariat avec l'Union européenne (UE) visant à renforcer la gouvernance de la culture dans les pays en développement. Ce programme met en œuvre la Convention de 2005 de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles aux niveaux national et local, dans des pays en développement ayant ratifié la Convention de 2005 qui sont des pays bénéficiaires éligibles au programme thématique de l’UE « Investing in People ». Ce programme démontre l'importance portée par l'UNESCO et l'UE à la mise en œuvre d'activités concrètes ayant pour objectif la promotion de la culture comme un facteur clé de développement durable.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page