16.04.2012 - ODG

L’UNESCO et la Fondation Hariri unissent leurs efforts pour mobiliser le potentiel de la culture dans le monde arabe

© UNESCO/Landry Rukingamubiri

Le 16 avril, la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, et la Présidente de la Fondation Hariri pour le développement humain durable et Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, Mme Bahia Hariri, ont signé un accord de coopération en vue de l’organisation conjointe d’événements et activités liés à la culture dans le monde arabe.

La première de ces manifestations, qui se tiendra à Beyrouth en 2012, sera le « Festival international du Printemps arabe ». Elle offrira une tribune aux expressions culturelles et au débat intellectuel découlant de la créativité, de l’expression artistique et de la diversité culturelle insufflées par le Printemps arabe dans toute la région. Elle visera également à encourager la réflexion sur le rôle joué par les arts et la culture dans l’édification de sociétés plus inclusives et la promotion du dialogue au sein des États, et entre ceux-ci.

« Protéger et promouvoir les arts et la culture, c’est vivre et partager la diversité des expressions culturelles », a déclaré la Directrice générale. « En ces temps incertains, nous devons renforcer la contribution de la culture à la promotion du respect des droits de l’homme, de la liberté d’expression, de la démocratie et du pluralisme », a-t-elle poursuivi, déclarant que ce festival était l’occasion « de relever les défis auxquels la région est confrontée et de mettre en évidence les solutions qui existent et qui peuvent être développées à travers les échanges intellectuels et le débat ».

« Les peuples du Printemps arabe tentent de créer une infrastructure moderne et intégrée pour la liberté d’expression, d’innovation et de croyance », a déclaré la Présidente de la Fondation Hariri.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page