07.04.2011 -

Hommage à Aimé Césaire par la France au Panthéon

© UNESCO/ Annick Thebia-Melsan

Un hommage national a été rendu par l'Etat français au poète et homme politique, Aimé Césaire, le 6 Avril 2011, lors d’une cérémonie au Panthéon. Deux ans après le décès du poète le 17 avril  2008, une plaque a été scellée en sa mémoire au cœur du monument. L’écrivain est la 3ème personnalité d’ascendance africaine à se voir attribuer une plaque commémorative. Toussaint Louverture (1743-1803) et Louis Delgrès (1766-1802) furent également honorés de cette distinction en 1998.

Consécutivement à cet hommage, les cendres d’Aimé Césaire resteront en Martinique, conformément à son souhait.

En 2004, à l’occasion de la clôture de l’Année internationale de commémoration de la lutte contre l’esclavage et de son abolition, l’UNESCO a récompensé Aimé Césaire du prix Toussaint Louverture en reconnaissance de l’engagement en faveur de la lutte contre la domination, le racisme et l’intolérance.

Reconnu dans le monde entier comme étant un poète humaniste et universel, en 2006, sa candidature fut également proposée par deux universités européennes de Belgique et de Suède pour l’obtention du prix Nobel de la paix.

 En 2008, à l’occasion du décès du chantre de la négritude, l’UNESCO a organisé une soirée d'hommage en sa mémoire.

  • Toussaint Louverture (1743-1803) est un ancien esclave devenu affranchi qui prit part à la révolution haïtienne qui mènera à l'indépendance de l'île en 1804. Il est le premier Noir à devenir gouverneur d'une colonie.
  • Louis Delgrès (1766-1802) est un militaire qui pris activement part à la résistance face aux troupes napoléoniennes lors du rétablissement de l'esclavage en Guadeloupe en 1802.



<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page